health africaDevant la croissance exponentielle de la population, la demande de prise en charge des besoins en matière de santé se fait de plus en plus accentuée en Afrique. Dans la majorité des cas, l’insuffisance de moyens demeure le problème majeur auquel  le secteur de la santé est confronté. Mortalité causée par les différents fléaux, absence de traitements, épidémie… telles sont les principales causes auxquelles ces derniers sont destinés à lutter en permanence. Tous ces faits contribuent à l’émergence de l’industrie pharmaceutique qui est devenue aujourd’hui un bon plan d’investissement en Afrique. Profitant de l’expansion de ce secteur où la demande en produits pharmaceutiques ne cesse de s’accroître, le continent africain devrait réduire sa dépendance à l’extérieur pour réaliser une unité locale.

Problématique du secteur de la santé publique

L’Afrique ne représente que 2% du marché pharmaceutique au niveau mondial selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé. Malgré la croissance de la demande en produits pharmaceutiques, les entreprises privées nationales sont moins actives. Comme au Nigeria, une grande partie de la production pharmaceutique est assurée par des filiales de laboratoires délocalisées dans le continent. En outre, bon nombre de population africaine n’a pas accès aux médicaments essentiels, du fait de la circulation des médicaments mal fabriqués, des produits contrefaçons et de mauvaise qualité qui constituent une véritable menace pour le secteur d’activité.

industrie pharmaceutique en Afrique

Augmentation des dépenses pharmaceutiques

La croissance de la classe moyenne émergente, l’accroissement des maladies chroniques, tout ceux-ci entrainent une hausse rapide du taux de croissance des marchés pharmaceutiques dans le continent africain. Etant une véritable opportunité tant pour les entreprises délocalisées que pour les fabricants locaux, l’industrie pharmaceutique africaine représente actuellement un bon plan d’investissement. D’ici 2016, selon les sources, les dépenses pharmaceutiques en Afrique vont largement atteindre les 30 milliards de dollars. Devant une telle progression, l’industrie pharmaceutique africaine est devenue un véritable porteur de croissance pour le continent. De même, de fortes initiatives nationales, régionales et continentales sont en cours renforcer les capacités des industries locales et promouvoir le développement du marché dans le continent.