Le boom technologique en Afrique, du à la démocratisation des télécommunications, a entrainé la naissance de nombreuses startups qui constituent aujourd’hui un véritable business pour leurs fondateurs. La population africaine, constituée en majeure partie par des jeunes, a soif de technologie et s’investit de plus en plus vers les TIC pour faire fortune et surtout pour contribuer à la promotion de l’économie du continent. Parmi les jeunes pionniers du numérique africain, le magazine Ventures Africa a récemment publié la liste des dix fondateurs de startups africaines devenus millionnaires aujourd’hui comme Vinny Lingham et Jason Njoku.

Vinny Lingham, fondateur de Yola Inc et dirigeant de Gyft

Vinny LinghamNé en Afrique du Sud le 7 février 1979, Vinny Lingham est un exportateur de technologie et fondateur de plusieurs entreprises à son actif telles que IncuBeta et Click2Customers. Bien qu’il n’ait pas pu terminer ses études en Système d’Information à l’Université de Cape Town, le jeune entrepreneur a fait fortune en fondant Yola Inc, anciennement dénommé Synthasite. Basée à San Francisco, la start-up est spécialisée dans la création et hébergement de sites web et a bénéficié plus de 30 millions $ en financement de capital-risque auprès de divers investisseurs comme Colombus Venture Capital. Actuellement en concurrence sur le plan mondial, Vinny Lingham est aussi membre du Conseil de ChessCube, SkyRove et Personera.

Jason Njoku, fondateur de Iroko TV

A 33 ans seulement, Jason Njoku a déjà l’avenir tout tracé. Diplômé en Chimie, à l’Université de Manchester,jason njoku il a décidé de monter son propre business en fondant Iroko TV, surnommé le «Netflix africain ». Considéré comme le plus important distributeur numérique de films nigérians au monde, Iroko TV a permis à l’industrie cinématographique nigériane de se développer en rendant ses films accessibles par internet et les distribuer dans les embouteillages de Lagos à un ou deux dollars. Avec ce nouveau business, Iroko TV a su toucher une immense diaspora africaine et reçoit près d’un million de visiteurs par mois. Avec plus de 500 000 abonnés, il a pu enregistrer une levée de fonds de 8 millions de dollars en capital risque de Tiger Global Management.