côte d'IvoireComme d’habitude, toutes les femmes n’embêtent pas leurs hommes lors de la finale de la CAN 2015. Elles ont même assisté la victoire de la Côte d’Ivoire face au Ghana hier avec un score de-8, aux tirs au but bien sûr. Si étiez là en 1992, c’est comme si vous avez vécu la même époque : 120 min sans buts et séance de tirs au but. Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’on a vécu deux heures d’émotions et de suspens.

11 à 10, c’était le score final qui a séparé la Côte-d’Ivoire et le Ghana il y a 23 ans, et l’histoire s’est répétée. Après des heures de tortures, les Éléphants ont finalement remporté la victoire face aux Black Stars lorsque Copa Barry a offert la victoire à son équipe en frappant le tir au but décisif. Depuis Londres, Monsieur Didier Drogba n’a pas tenu ses larmes face à une telle victoire, surtout que ce grand joueur a assisté deux fois en finale, en 2006 contre l’Égypte et en 2012 face à la Zambie.

Drogba

Revivons le match

Si le match a duré 120 minutes, sans que personne ne marque un but, c’est que chacun a su se monter coriace jusqu’à la fin. Le feu s’enflammait sur la pelouse de Bata entre les deux formations. Les Éléphants se sont levés du bon pied, mais ce sont les Ghanéens qui ont mené le jeu au début. Comme on a pu le constater, le numéro 7 des Black Stars a fait parler de lui grâce aux nombreuses occasions qu’il a envoyées, notamment sa frappe foudroyante du pied gauche sur la barre de Copa Barry vers la 25e minute. Mais comme bilan, ceux qui ont vraiment marqué le match, ce sont des tires non  cadrés. Rappelons que les Éléphants ont subi le même sort en 1992, 2006 et 2012. Avec un match sans but et une séance de tire au bout. On a bien vu que les ivoiriens ont fait le nécessaire pour corrigé cette petite faille, mais ce n’est pas pour rien que le Ghana est arrivé à ce stade. Finalement, il faut qu’un nom sort de la liste, et nos stars sont bien satisfaites du résultat.

1 COMMENT

Comments are closed.