startup en AfriqueOrganisé récemment au Benin, le mois de septembre 2015 par le groupe Bolloré, Startup Bluezone est un concours qui a pour but de dénicher les nouveaux innovateurs du milieu de l’entrepreneuriat béninois. Le projet a été lancé avec l’appui de nombreux partenaires du secteur privé du Benin. C’est un concours s’adressant aux jeunes porteurs de projets entre 18 et 30 ans et qui s’intéressent à des activités innovantes comme la santé et l’éducation, l’agrobusiness et l’environnement, ainsi qu’à l’énergie et aux NTIC.

Place au leadership et à la création d’emploi

Fort de son dynamisme, le Benin est riche en créateurs d’entreprises qui, grâce à leur perspective innovante, sont capables de générer de nouveaux emplois et de valeurs au pays. C’est dans ce sens que Startup Bluezone a été lancé. C’est une compétition permettant aux jeunes entrepreneurs béninois de défendre leurs  idées et initiatives devant le public, de nombreuses personnalités et entrepreneurs béninois confirmés. 50 dossiers ont été reçus et parmi eux, 10 porteurs de projets ont eu la chance de présenter leurs projets. Il leur a fallu huit minutes pour tenter de convaincre le jury de la crédibilité et la viabilité de leurs initiatives.

Une victoire bien méritée pour l’équipe de l’Atingan

A l’issu de la compétition s’est vu la victoire d’Atingan, un projet initié par les frères Francis et Franck Zanhoudaho. Atingan, qui signifie aussi « arbre sauvé » est un foyer à énergie renouvelable pouvant remplacer le charbon de bois. Cette jeune entreprise béninoise a été fondée en 2011 et a pu produire et vendre jusqu’à ce jour au moins 800 prototypes de formats différents. Parmi ses plus grands avantages, il réduit considérablement le temps de cuisson par rapport au foyer traditionnel. Le foyer Atingan épargne également le dégagement de fumée qui noircit les casseroles. Forte de son succès et initiative, la startup a remporté le premier prix d’une valeur d’un million cinq cent mille de franc CFA, d’un suivi personnalisé et accompagnement financier, sans parler d’un accès au Start Up Center pour une durée d’un an.