Saturday, June 15, 2024
HomeNewsPublication des données mondiales sur le TIC selon l’UIT

Publication des données mondiales sur le TIC selon l’UIT

technology in africaEn 2008, L’IUT a publié le rapport de référence annuel, mesurer la société de l’information et le classement des pays les plus développés dans les TIC basé sur l’Indice de Développement des TIC (IDI). 11 indicateurs ont été regroupés  en une seule mesure de référence par l’IDI dans le but de suivre et de comparer l’évolution des TIC dans le monde. Présenté dans l’édition 2009 du rapport « Mesurer la société de l’information (UIT, 2009) », cette publication démontre en fait que l’Afrique se trouve au dernier rang dans le classement et que selon les données recensées, le continent n’est pas encore près d’être à la tête du peloton mondial.

Classement des compétences technologiques et niveau d’accès aux TIC des pays d’Afrique

L’IDI, cet outil de mesure composite permettant de classer plus de 160 pays en fonction de leur compétence technologique et de leur niveau d’accès aux TIC,  précise ainsi que le Nigéria est le pays le moins avancé dans le domaine, car il se place au 133è rang mondial  malgré une démographie assez élevée. L’Afrique du Sud se trouve quant à lui juste au dessous de la moyenne mondiale avec une note de 4.42 ; le Sénégal en 130è place mondial et le Gabon fait partie des top 10 africain mais reste néanmoins en dessous de la moyenne.

Le 24 novembre 2014, de nouvelles statistiques ont été publiées et un nouvel classement a été établi par l’Union internationale des télécommunications (UIT). D’après les données recensées, l’état demeure stationnaire car on constate encore un large fossé entre l’Afrique et les pays développés. L’IUT précise que si l’indice moyen de l’Europe atteint 7,14,  celui de l’Afrique est encore à 2.31 et l’écart est encore très visible alors que  selon le Directeur du Bureau de développement des télécommunications de l’UIT, Burkinabè Brahima Sanou, ce sont surtout les zones les plus défavorisées qui sont les plus affectées par l’existence du Tic. technology jobs for africa

Où se trouve la faille ?

Selon le Secrétaire général de l’UIT, Dr Hamadoun I. Touré, l’existence du TIC pourra rendre le monde bien meilleur et pourra aider  les plus démunis à rehausser leur valeur et à trouver des issues quant à leurs vulnérables situations. Comment ainsi rebooster les potentialités de ces pays d’Afrique ? On constate que le grand problème se situe sur le manque de largeur de bande Internet internationale disponible dans ces pays : l’insuffisance de la connexion demeure ainsi un obstacle considérable à remédier d’urgence. L’’accès à Internet est non seulement limité mais aussi de mauvaise qualité. Des mesures doivent ainsi être prises afin que tout pays soit à la hauteur du TIC. Il est vrai que fin 2014, 44% des ménages   ont accès à Internet à domicile contre 30% durant les 4 dernières années ; cependant, des efforts seront encore à fournir. Les décideurs mondiaux doivent donc retrousser leurs manches et  mettre en priorité la connexion des ménages des zones rurales et enclavées avec Internet large bande.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular