forumLe 15 avril 2015, le Forum économique mondial (FEM) vient de publier le rapport « Global Information Technology 2015 » ou GITR. Il s’agit d’un classement annuel, dont l’objectif est de mesurer l’impact social et économique des TIC. Dans son rapport 2015, le FEM a classé le Rwanda en première position à l’échelle mondiale pour le succès de son gouvernement dans la promotion des TIC pour le développement économique et social.

Une solide industrie des TIC

Avec un score de 6,2 points sur 7, dans l’ensemble de l’indice global, le Rwanda s’en est sortie première dans sa région, 5è en Afrique et 83è sur le rang mondial. Fort de son dynamisme en matière de nouvelles technologies, le pays dispose d’une solide industrie des TIC qui favorise la création d’emplois et d’entrepreneurs. A ne citer que le K-Lab ou le YouthConnekt, ce sont tous des projets de grande envergure favorisant la vulgarisation de l’internet et la mise en relation des jeunes avec des modèles ou mentors. Notons également que le e e-commerce, le e-service, la technologie mobile ainsi que le développement d’applications et l’automatisation sont devenus des vecteurs de croissance qui a permis de classer le Rwanda à la première position dans le classement annuel du GITR 2015.

global information technology report

Détails des indicateurs du Networked dans le rapport du GIRT

LE GITR ou Global information technology report évalue, à partir de la dernière version de l’indice « Networked Readiness », la capacité des pays sur l’utilisation des TIC en vue d’améliorer la compétitivité économique et le bien-être de ses citoyens. Pour ce faire, quatre éléments sont pris en compte, à savoir l’environnement, la commodité, l’usage et les impacts. Ces éléments sont ensuite utilisés par le FEM pour faire une enquête auprès de 13 000 dirigeants dans le monde, en collaboration avec un réseau de 160 partenaires institutionnels.

1 COMMENT

  1. C’est clair que le Rwanda évolue vite en matière des TIC. Selon les sources, il a un modèle de e-gouvernance très réputé pour le développement durable.

Comments are closed.