exodus« Exodus : Gods and Kings »,  le film biblique réalisé par Ridley Scott a fait polémique dans certains pays d’Afrique, où la diffusion a été déprogrammée à la dernière minute dans les salles de cinéma. Encore faut-il rappeler que le Maroc et l’’Egypte fait partie des pays où la promotion d’une autre religion autre que l’islam est formellement interdite. Ces derniers ont notamment fait des reproches sur ce nouveau long métrage comme quoi « Exodus » est une histoire falsifiée avec des erreurs historiques  et affichant une représentation de Dieu.

Ce que « Exodus » raconte

La sortie officielle du nouveau film du réalisateur britannique Ridley Scott a été prévue le 25 décembre dernier au Maroc. C’est un film qui raconte le portrait de Moïse et Ramsès, deux princes élevés ensemble comme de véritables frères. Dans ce long métrage, le réalisateur offre une nouvelle vision de l’histoire de Moïse, le bébé récupéré dans un panier sur le Nil qui, adulte, est devenu un leader insoumis et défia le pharaon Ramsès quand il a appris son appartenance au peuple hébreu réduit en esclavage. C’est alors que l’exode hors d’Egypte commence pendant lequel Moïse emmenait 600 000 esclaves jusqu’à la mer Rouge où régnait une bataille sanglante.

Un film censuré

Bien que le film ait obtenu son visa d’exploitation, sa diffusion est tout de même interdite d’abord au Maroc, puis en Egypte. Déprogrammé le jour de sa sortie officielle, les exploitants de salle de cinéma marocain ont reçu la visite d’une délégation du Centre cinématographique marocain pour leur donner l’ordre de retirer « Exodus : Gods and Kings» de l’affiche. De même en Egypte, Gaber Asfour, le ministre égyptien de la Culture, a également annoncé publiquement l’interdiction du film, dont la cause est la représentation de Dieu et la propagande sioniste. Force est de constater que ce genre de censure n’est pas la première fois dans les pays arabes. En mars 2014, Noé, une réalisation de Darren Aronofsky, a également été interdit au Qatar Bahreïn et aux Emirats Arabes Unis.

1 COMMENT

  1. Beaucoup parle de ce film comme étant le pire film ou encore le film inégal, mais tout ce que je sais c’est qu’il a touché un large public.

Comments are closed.