chocolatCe lundi, Abidjan gagne encore des points grâce à l’implantation de la première usine de production de chocolat de la  Côte d’Ivoire. Son inauguration a honoré par le Président ivoirien Alassane Ouattara et le Premier ministre Daniel Kablan Duncan.

 

La première usine de production de chocolat

Le chef d’État ivoirien Alassane Ouattara a inauguré ce lundi, la première usine de production de chocolat en Côte d’Ivoire, dans la zone industrielle de Yopougon à Abidjan. Il a été assisté par nombreux de ses ministres et surtout Patrick Poirrier, le président du chocolatier français Cémoi. À noter que c’est celui-ci qui s’occupait du financement de la construction du site. Par ailleurs, l’industrie bénéficie des équipements « ultramoderne » et d’un outil industriel capable de produire jusqu’à 10 000 tonnes de chocolat, suffisante pour produire du chocolat en poudre, en tablette et en pâte à tartiner.

 

chocolaterieUne consommation très peu répandue

Cette usine devra améliorer un peu les choses, surtout le coût du chocolat d’importation qui est encore vendu très cher en Côte d’Ivoire. Bien que le pays est le pays est le premier exportateur mondial de cacao avec 35% de la production mondiale (1,7 million de tonnes l’année précédente), les Ivoiriens ne sont pas encore très fans du chocolat. Le cacao représente 22% du PIB du pays et plus de 50% des recettes d’exportation ainsi que 2/3 des emplois et des revenus de la population, selon la Banque mondiale.