Fatouma DiawaraMilitante en faveur de la paix, Fatoumata Diawara chante pour la liberté africaine. Cette jeune artiste malienne mène une carrière solo en tant que chanteuse, mais aussi grande actrice. Elle est à l’affiche de plusieurs films comme Tumbuktu et Morbayassa. Et avec sa guitare acoustique, elle affiche une nouvelle image et culture du folk africain.

Une auteure- compositrice et interprète

Fille de parents originaires de Mali, Fatouma Diawara est née en Côte d’Ivoire en 1982. Elle s’intéressait à la danse et à la comédie depuis ses 16 ans et devenue aujourd’hui auteure-compositrice et interprète. Sa carrière musicale commence en 2002 où elle chantait pour la troupe de théâtre de rue Royal de Luxe, un événement qui se produit aux quatre coins du monde. Plus tard en 2007, elle a été choisie pour interpréter la sorcière Karaba dans la comédie musicale Kirikou et Karaba. Et, en travaillant avec des artistes de renoms comme Dee Dee Bridgewater et Manami Keita, Fatouma commence à se faire un nom dans les cercles de la musique africaine. Avec un son bien à elle, Fatouma interprète le folk Wassoulou en mélangeant le jazz et le funk. En 2011, elle a publié son premier album chez World Circuit Records.

Fatouma D.

Une ambition artistique dans le cinéma

Certes, Fatouma Diawara a un charme musical évident, mais c’est aussi une grande actrice qui a connu beaucoup de succès. Elle a fait ses débuts dans le cinéma à l’âge de 16 ans, le temps où elle a été repérée par le cinéaste Cheik Oumar Sissiko pour jouer le premier rôle féminin dans le film La Genèse. Elle participait successivement dans plusieurs longs métrages comme « Sia : le rêve de python ». Elle a joué sur la scène des Césars et présente à l’affiche de Timbuktu d’Abderrahmane Sissako.

1 COMMENT

  1. Plus j’écoute sa musique, plus je me rend compte de sa valeur. Fatouma est un vrai modèle de la gente féminine.

Comments are closed.