azimoProfitant de l’essor du transfert d’argent en Afrique, Azimo, la startup spécialisée dans le transfert d’argent en ligne veut lancer son activité en Afrique de l’Ouest, notamment dans la zone UEMOA. Le service s’adresse aux migrants africains en Europe, et leur permettant d’effectuer des transferts alternatifs, retraits d’espèces instantanés à leurs proches, et même la conversion de devises.

Un transfert d’argent rapide, sécurisé et moins cher

Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo, ces pays d’Afrique de l’Ouest ayant la monnaie franc CFA bénéficiera désormais d’un service en ligne leur permettant de faire un transfert d’argent, vers un compte en banque ou pour un retrait auprès des agences agréées. Toujours près de gens, particulièrement les migrants qui travaillent dur et sont souvent victime d’arnaque par d’autres acteurs de transfert d’argent, Azimo leur propose un service plus rapide, sécurisé et à bas coût. Outre son taux de change exceptionnel, Azimo propose également des frais qui sont à 85% moins cher que ceux des banques classiques ou autres prestataires.

transfert d'arfent azimo

Un service disponible en Europe et au Royaume-Uni

Une estimation de la Banque Mondiale nous révèle l’évolution exponentielle du transfert d’argent dans la région UEMOA en 2012, estimée à 3 milliards USD et qui sont réalisés par des migrants africains installés dans les pays européens. Ainsi, en prenant considération de ce fait, Azimo est aussi disponible au Royaume-Uni et dans la zone Euro telle que la France, Irlande, Belgique et Allemagne.

Basé à Londres, Azimo est une startup fondée par des migrants pour les migrants. L’inscription sur son site est gratuite via azimo.com. Cela est faisable depuis un ordinateur ou un smartphone, en utilisant votre profil Facebook ou votre adresse e-mail.

1 COMMENT

  1. En ce moment où la plupart des africains s’en va pour l’Europe, pour le travail, l’étude ou autres…ce genre d’initiative est un très bon moyen pour se sentir en sécurité côté financier.

Comments are closed.