OKHI est une application kényane offrant aux habitants un service mobile destiné à la géolocalisation des domiciles des particuliers par des coordonnées GPS associant une photos de l’entrée des maisons. Dans un délais de 30 secondes, cette appli permet à ceux qui n’en disposent pas, d’avoir une adresse.

Cette initiative pallie donc à des problèmes lié au boom démographique qui a multiplié les logements situés dans des contre-allées ou des voies qui ne sont tout simplement pas référencées notamment lorsqu’il s’agit de  bénéficier de soins médicaux d’urgence ou encore tout simplement d’avoir accès à des services bancaires de base, puisque les banques demandent à leurs clients d’avoir une adresse formelle ou même encore lorsqu’il s’agit d’indiquer le chemin menant à son domicile. De ce fait des phrases telles que « Tournez à droite après le supermarché Nakumatt, puis continuez jusqu’au cybercafé et tournez deux fois à gauche » étaient très courante en Nairobi.

Un utilisation de okhi
Un utilisation de okhi

OKHI prononcé “okay hi” fondé par Timbo Drayson et Wes Chege va révolutionner ce système, ce qui permet d’obtenir des informations essentielles telles que la géolocalisation du domicile et une photo de la porte en plus de pouvoir partager ces informations par email, WhatsApp ou SMS, à l’aide d’une courte adresse URL.C’est en effet un excellent moyen de pouvoir gagner en temps. Un utilisateur de l’application témoigne de l’intérêt pour celle-ci en ces termes:

« Avant d’utiliser OkHi, je devais rester en ligne pendant près de 20 minutes avec le chauffeur pour une simple livraison de pizza tourne à gauche, à droite, non, si tu es au niveau du cimetière fais demi-tour. Ça devenait ridicule. »

 

Beaucoup de particulier aujourd’hui tels que  restaurants et chaînes de commerce en ligne ont déjà signé avec la start-up ce qui lui a permit de quitter de 4 utilisateur à 10. L’ambition des deux fondateurs est de réussir à terme à connecter la plupart des zones rurales du Kenya avant d’étendre l’application à plusieurs pays africains.

Désormais, situer des locaux ou des domiciles en Nairobi s’effectue à la seconde, ce qui aidera à  gagner en temps.