Thursday, May 23, 2024
HomeAfriqueSENEGAL : L’Application Mobile de Livraison « PAPS »

SENEGAL : L’Application Mobile de Livraison « PAPS »

Aujourd’hui l’Afrique se présente comme un continent prometteur et  en plein essor en matière de l’innovation technologique et d’internet. Depuis une décennie seulement, le nombre d’abonnés actifs et utilisateurs de internet à quasiment doublé voire même triplé au point où l’on aurait atteint un milliard d’abonnés dans le continent.  Les idées innovatrices et révolutionnaires ne cessent de naitre et les starts-up ne cessent de voir le jour, chacune opérant dans des domaines divers. Et incessamment, au crépuscule de l’année 2016, une nouvelle start-up voyait le jour au Sénégal avec pour mission de faciliter la vie des populations en leur offrant des services de proximités.  « Paps », puisqu’il s’agit bien de cette nouvelle start-up,  est une structure qui s’est investit dans la livraison des courriers et colis à travers le pays. Elle a, à cet effet crée une application éponyme qui est une sorte de géolocalisation, permettant aux utilisateurs de se faire livrer n’importe où dans la ville. Ces innombrables coursiers sillonnent les artères de la ville à vélo ou encore en scooters à l’assaut du moindre coup de fil pour un service d’urgence. Les délais de livraisons étant bien chronométrés, c’est donc le coursier le plus du lieu de livraison qui est privilégié par ra rapport aux autres.

D’après, le service de livraison, la clientèle est très variée et les demandes de services sont très diversifiées. Des cadeaux surprises,  bouquets de fleurs, en passant par des objets oubliés ou tout simplement un cadeau pour anniversaire, les demandes se suivent et ne se ressemblent guère. Comme en témoigne Bamba Lo, le fondateur de l’appli : « La dernière fois, un de nos clients s’est retrouvé à l’aéroport sans son billet. On avait seulement une heure pour aller le récupérer et lui ramener ». Au-delà, de réaliser une bonne affaire, Bamba Lo penche plutôt sur le plan économique et comment participer à son niveau à la promotion du travail et le développement de son pays. Car reconnait il, il est très difficile pour les jeunes de Dakar de trouver un emploi qui leur permet de vivre aisément. Ainsi, son équipe est composée en majorité de jeunes étudiants qui peuvent parfois percevoir un revenu net d’environ 200.000Fcfa par mois ; une belle somme qui est largement au dessus du salaire d’un sénégalais moyen. Une satisfaction pour lui puisque le jeune entrepreneur de 31 ans réalise une bonne affaire donc ses revenus se chiffrent déjà à plus d’un million de Fcfa. Et ce n’et pas tout convaincu de ses ambitions, Bamba Lo pense déjà à étendre ses activités à l’extérieur et compte désormais conquérir la Côte-d’Ivoire afin de s y implanter d’ici la fin de l’année.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular