malnutrition côte d'ivoireMardi 07 avril 2015, la Banque africaine de développement (BAD) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) se sont associées avec la communauté internationale pour la commémoration de la Journée mondiale de la santé en Côte d’Ivoire. Cette occasion est pour la BAD un signe d’engagement pour la lutte contre la malnutrition qui touche le pays, et un signe de contribution au gouvernement ivoirien pour leurs efforts.

Un taux de malnutrition élevé

Outre la pauvreté, la malnutrition est un fléau qui continue de sévir la Côte d’Ivoire, un pays d’Afrique de l’Ouest qui compte plus de 25 millions d’habitants. Selon le rapport du Programme Alimentaire Mondial (PAM), elle touche au moins 9% des foyers ruraux, soit environ 566 000 personnes. Dans le nord du pays, en 2014, près de 40% des enfants sont touchés par la malnutrition, soit le taux le plus élevé du pays. C’est dans ce contexte que la Banque Afrique de Développement (BAD) s’engage pour soutenir la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire. C’est également une bonne cause qui permet de réduire le taux de mortalité infantile provoqué par la malnutrition.  Avec le soutien du Fonds coréenne, la BAD travaille actuellement sur un projet de renforcement des capacités sur la nutrition en Afrique de l’Ouest, dont la Côte d’Ivoire fait partie.

La sécurité alimentaire

Cette année, la BAD s’est associée avec l’OMS et le reste de la communauté internationale pour la célébration de la journée internationale de la santé, sous le thème de la sécurité alimentaire et avec le slogan « Vos aliments sont-ils sûrs ? De la ferme à l’assiette, vous avez tous un rôle à jouer ». Ainsi, pour mieux aborder les questions de nutrition et apporter les appuis adéquats aux efforts du gouvernement ivoirien, la BAD a abrité la réunion trimestrielle des Partenaires techniques et financiers (PTF) de la nutrition, et travaille auprès de l’UNICEF en tant que chef de file adjoint des PTF de la nutrition en Côte d’Ivoire pour l’année 2015-2016. Rappelons qu’à part ce pays d’Afrique de l’Ouest, de nombreux pays d’Afrique comme le Burkina Faso, Sénégal ou le Mali ont déjà bénéficié du soutien de la BAD pour la lutte contre la malnutrition ou l’insécurité alimentaire.

BAD malnutrition