harassmapAu-delà de ces pratiques technologiques innovantes en Afrique, il en existe des initiatives plus structurées et dynamiques qui connaissent un développement rapide dans le continent. Parmi eux, le journal le Monde a sélectionné quelques innovations numériques issues de neuf pays africains comme HarassMap en Egypte. Cette startup égyptienne est une initiative indépendante spécialisée dans la gestion de problèmes sociaux tels que l’agression et l’harcèlement sexuel.

Une initiative indépendante d’une équipe de bénévole

Lancée en 2010 par une équipe de bénévole, HarassMap est une startup qui s’inspire de la sensibilisation des jeunes femmes victimes d’agression et d’harcèlement sexuel. Basée en Egypte, elle a pour mission, celui de mettre fin à l’acceptabilité sociale de ces genres de problèmes sociaux qui touchent la majorité des jeunes filles égyptiennes. Profitant de l’évolution de la technologie, comme l’internet, les smartphones et le crowd-mapping, les équipes de HarassMap œuvrent dans une mission sociale pour collaborer avec les victimes, pour qu’elles arrivent à dénoncer ces faits, et avec les volontaires, pour qu’ils puissent documenter chaque agression.

startup harassmap

Un succès innovant en Egypte

HarassMap fait partie de ces startups qui font bouger l’Afrique. Elle est connectée localement et internationalement pour opérer efficacement et répondre aux besoins locaux. Ainsi, fort de son succès, son existence a permis la naissance de nombreuses initiatives œuvrant dans la lutte contre le harcèlement sexuel telles que Tahrir Bodyguards ou Op Anti-Sexual harassment. Pour rappel, le fonctionnement de HarassMap consiste à rapporter les incidents ayant eu lieu dans la rue par SMS, sur leur site et réseaux sociaux. Ces informations sont ensuite disponibles sur une carte accessible via le site de HarassMap. En définitive, cette initiative est, pour les jeunes égyptiennes, un moyen de sortir de leur silence, de se lever et dénoncer les fléaux tels que l’agression et le harcèlement sexuel.

HarassMap_CairoMap

1 COMMENT

  1. C’est une très belle initiative je pense, un véritable espace pour que les victimes puissent s’exprimer. En ces temps où les agressions se multiplient, pas seulement en Égypte mais partout dans le monde, cet outil est d’une grande utilité.

Comments are closed.