fondation orangeCe vendredi 16 octobre 2015 est un jour de gloire pour Khadija Madani, une avocate et activiste tunisienne qui s’engage pour les droits des femmes et la promotion de l’égalité des chances pour tous. En effet, le prix international « Women for change » lui a été attribué ce jour lors de son Global Meeting à Deauville, en France.

Un prix mérité pour la défense des causes des femmes

« Women for change » est un événement organisé par la Fondation Orange et Women’s Forum for the Economy and Society. Il récompense tous les projets auxquels les femmes africaines et celles du pourtour méditerranéen se sont engagées. Leurs projets consistent notamment à défendre des causes féminines à savoir les droits des femmes, l’insertion professionnelle, l’aide aux victimes de l’exploitation sexuelle ainsi que l’éducation des femmes handicapées. Pour cette édition 2015, cinq projets ont été retenus pour le vote du 15 septembre au 15 octobre 2015. Il s’agit des projets menés par des candidates issues de l’Égypte, de Jordanie, du Maroc, de la Tunisie et de l’Espagne. Encore faut-il rappeler que ces candidates sont toutes à la tête d’une ONG dans leur pays respectif.

Khadija, la seule candidate tunisiennekhadija

Khadija Madani est une femme exceptionnelle pour l’engagement auquel elle se bat. Ce projet se concentre notamment sur le quotidien des femmes de son pays, dont elle est fière de représenter. Parmi ses plus grandes ambitions, Khadija souhaite déployer un réseau à travers la Tunisie tout entière, dans le but de défendre l’égalité des chances et lutter contre tout abus dans ce sens. Fort de son optimisme et son dévouement pour l’ONG qu’elle mène, près de 20 000 internautes ont voté pour elle, d’où le prix de « Women for change ». À ses côtés, Nora Fitzgerald Belahcen de Maroc a remporté le prix du jury. Sachant que tous les deux ont reçu une aide financière d’une valeur de 25 00 € chacun, de la part de la Fondation Orange.