Les réseaux sociaux sont de diverses natures et sont d’un nombre impressionnant selon le pays, la langue… Parmi ceux-ci nous avons Twitter qui est symbolisé par un oiseau volant. La société du même nom a procédé à la mise en ligne de son Blog. Celui prend en compte deux principales caractéristiques que sont la langue et la zone géographique.

Le souci qui se pose est le fait que ce module du réseau social Twitter ne soit pas disponible en Afrique. Ce qui pourrait être considéré comme un paradoxe dans la mésure où sur ce continent, toutes les langues majeures y sont parlées (Anglais, Français, Portugais, Espagnol…). Et aussi du fait que la page d’accueil de ce blog présente le massage suivant : « Nous publions des mises à jour et des analyses concernant nos produits, nos initiatives et nos équipes à travers le monde ». Twitter ne communique donc pas en direction de l’Afrique comme il le mentionne dans son message. Pourtant, ce n’est pas faute de revendications. Car les utilisateurs africains indépendamment de leur nature adressent des requêtes tous les jours s’agissant de cette situation.  Bien que la mention #AfricaMatters ait même été créée. De plus, le continent africain marque une présence non négligeable sur Twitter. Ce qui se justifie par les 1.6 milliards de tweets émis sur le continent africain. Selon le rapport Portland Communications 2015. Certes, cette performance est encore en deçà de celles des autres régions du monde, mais l’Afrique connaît la plus forme progression. En 2015, elle a tweeté 34 fois plus qu’en 2012. Le continent est encore loin d’avoir atteint son potentiel qui va exploser avec le relèvement de la couverture d’internet sur son sol, la baisse des coûts de connexion, la formation et l’information des populations sur l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux.