Homo nalediJeudi 10 septembre 2015, des scientifiques ont annoncé la découverte d’une nouvelle espèce humanoïde, appelée Homo naledi, dans une sépulture de chambre funéraire, dans un réseau de grottes en Afrique du Sud. La découverte a été annoncée à l’université de Witswatersrand ou Wits University de Johannesburg. Etant la plus grande et unique en Afrique du Sud, les scientifiques et  chercheurs, dirigés par Lee Berger, prétendent que l’Homo naledi pourrait apporter une lumière sur les origines et la diversité de notre genre.

Une découverte qui va bouleverser l’histoire de l’humanité

La découverte d’importants fossiles a été tenue secrète pendant des années, et a été dévoilée hier à Maropeng. Homo naledi est une découverte révolutionnaire et la première dans l’histoire. Il a des caractéristiques étonnamment semblables à l’homme et va aider les scientifiques à mieux comprendre notre origine et les étapes d’évolutions par lesquelles on est passées. Ces premiers hommes enterraient, apparemment, leurs morts dans des grottes. C’est un comportement que l’on croyait limiter à l’homme. Son nom Homo naledi a été donné d’après la chambre, nommée Chambre Dinaledi, une pièce se trouvant profondément dans les grottes, dans lesquelles le trésor d’hominidé a été découvert.

Homo naledi découverte

Une nouvelle addition à notre arbre généalogique

Lee Berger, professeur à Wits University de Johannesburg, en Afrique du Sud, avait déjà trouvé d’importantes découvertes avant, mais n’avait pas encore réalisé sa grande valeur. A l’époque, il ne s’attendait pas encore à ce que cette découverte pourrait impliquer dans la vie de l’humanité. Deux ans après avoir été prévenu par les plombiers spéléologues, dans les profondeurs des tunnels de calcaire, dans les grottes de Rising Star à Johannesburg, il a enfin découvert que ceci est une nouvelle addition à notre arbre généalogique. Bien que l’âge de la chasse aux fossiles ait expiré depuis longtemps, cette grande découverte va inspirer de nombreux chercheurs et scientifiques.