salon Indaba 2015Les journées du 09, 10 et 11 mai 2015, l’Afrique du Sud a accueilli l’édition 2015 du plus grand salon touristique panafricain dénommé INDABA. Etant l’un des événements les plus importants de l’Afrique, divers exposants issus des quatre coins du continent s’y donnent rendez-vous pour présenter aux acheteurs de voyages et de produits touristiques du monde entier tout le meilleur de l’Afrique. A ce propos, les organisateurs du salon ont primé l’Ouganda en tant que « Meilleur exposant » du continent africain.  Il est poursuivi par le Kenya et le Rwanda à la seconde et troisième position.

Le plus grand événement panafricain

Lancé en 2006, INDABA s’améliore avec le temps pour devenir aujourd’hui le meilleur salon du voyage et du tourisme en Afrique. L’événement est organisé à Durban, au Centre International de Convention Inkosi Albert Luthuli, et s’adresse à tous les exposants internationaux qui désirent vendre l’image de l’Afrique. Depuis 2014, INDABA s’est associé avec le salon We Are Africa pour réunir en une semaine le maximum d’exposants sous la bannière « Deux salons une Afrique ». 24 destinations africaines y ont été présentes et ont présenté toute une grande diversité de produits et expériences africaines en termes de voyage et de tourisme. Le principal objectif était de booster le secteur du voyage panafricain, un facteur clé de la croissance du tourisme en Afrique.

L’Ouganda pour une deuxième participation

Ouganda au salon Indaba 2015

Pour la seconde fois, l’Ouganda participe au salon INDABA avec la participation du Ministère ougandais du tourisme, l’Autorité chargée du tourisme, l’Autorité de la faune et de la flore, en partenariat avec 14 voyagistes. Toutes les attractions touristiques de l’Ouganda et ses différentes opportunités d’investissements y ont été présentées. Pour tous ces atouts, le pays a été sacré « Meilleur exposant » du continent africain. Le classement est poursuivi par le Kenya qui arrive en deuxième rang. Bien qu’il ne fait pas partie des pays membres de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), le pays a pu négocier avec succès sa participation au salon de l’exposition touristique.