Saturday, June 15, 2024
HomeAfriqueGOOGLE ET LES TELECOMMUNICATIONS

GOOGLE ET LES TELECOMMUNICATIONS

Dans le tourbillon de changements et de croissance que connait le secteur des télécommunications en Afrique, les opérateurs luttent constamment pour offrir de meilleurs services à moindre prix. Cas encore récent au Cameroun entre les opérateurs MTN et Orange pour la primeur du lancement de la 4G. Cependant, le risque apparaît lorsque des concurrents dont le cœur de métier est différent décident de se lancer sur ce marché. C’est ainsi que le géant Google a lancé le 11 mars 2009 un service de télécommunication Google Voice après son rachat par Google de Gizmo, qui était le seul concurrent de Skype…

  • PRESENTATION.

Google VoiceLa très grande particularité de ce nouveau service Google Voice de Google est qu’il attribue un numéro de téléphone gratuitement à l’utilisateur.  Le fonctionnement est simple : les appels reçus sont déviés gratuitement vers un ou plusieurs numéros américains déjà activé(s). C’est-à-dire que les appels seront reçus sur d’autres numéros de téléphones associés à des lignes fixes ou aux travers de l’application Google Hangouts afin de les recevoir sur un ordinateur. Notons tout de même que le service de « numéro virtuel » n’est pas propre à  Google. Car les compagnies téléphoniques offraient déjà ce service. De plus il intègre les fonctionnalités telles que : la boîte vocale avec transcription audio et par écrit des messages reçus, l’enregistrement des appels, le blocage des appels non désirés, la lecture et signatures personnalisés, l’envoi de SMS et des vidéos…

  • LIMITES DU SERVICE.

Bien qu’existant depuis 7 ans déjà, le service Google Voice proposé par Google n’est pas sans faille. Nous pouvons donc citer comme insuffisances le nombre limité de SMS dans une conversation, l’impossibilité d’appeler des numéros d’urgence, l’utilisation du service est limitée aux EU et au Canada, enfin ce service ne peut s’intégrer avec d’autres services de voix sur les protocoles d’internet. Les deux dernières étant les plus importantes. Ces insuffisances sont un peu paradoxales vu la diversité des services que propose Google dans le monde. Mais la législation et le protectionnisme de certains pays dans ce secteur peuvent justifier cette non présence sur l’étendue du globe. Ce cas de figure est illustré par l’entrée de NEXTTEL (Groupe VIETTEL) au Cameroun qui « n’a pas été de tout repos ».

Concrètement, celui qui aura un compte Google –service gratuit- pourra associer un numéro virtuel à d’autres téléphones que vous aurez déjà et il pourra bénéficier d’une énorme quantité de fonctionnalités.

  • IMPLICATIONS POUR L’AFRIQUE

Pour le Cameroun et pour l’Afrique en général, cette innovation induira des changements au niveau des habitudes de consommation des produits et services numériques. Nous pouvons alors nous demander ce que feront les fournisseurs actuels ; qui offrent uniquement des services de voix à valeur ajoutée ? Cela ne serait que compliqué pour eux, dans la mesure où Google Voice inclut déjà plusieurs fonctionnalités dans son service. Notons tout de même que les services tels que WhatsApp, YahooMessenger sont des solutions semblables à Google Voice.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular