Friday, April 12, 2024
HomeNewsArthur Zang : un cœur qui change tout en Afrique

Arthur Zang : un cœur qui change tout en Afrique

Arthur Zang Arthur Zang est un élève sortant de l’école polytechnique de Yaoundé, au Cameroun. Lors d’un stage qu’il a effectué au sein de l’hôpital général de la ville, il découvre qu’avec les 20 millions d’habitants qu’il possède, Cameroun est de plus en plus confronté à un problème au niveau du suivi médical. Le pays n’a que 30 cardiologues  répartis entre les deux principales villes du pays, Yaoundé et la ville de Douala ce qui amène à dire que les périphéries et les villages éloignés doivent effectuer de bien longs trajets  pour pouvoir se procurer des soins.  On constate cependant que les problèmes liés aux maladies cardio-vasculaires prennent de plus en plus d’ampleur dans le pays.

Une auto examen cardiaque grâce à la tablette tactile médicale

C’est alors que le jeune diplômé décide de fonder  via une aide de 30 000 dollars de la part du gouvernement camerounais sa petite entreprise dénommée Himore Medical, un startup qui excelle dans la fabrication d’appareils médicaux. Arthur Zang commence par la fabrication d’un prototype Cardiopad ; une tablette tactile médicale permettant d’obtenir un traitement numérique  du signal cardiaque. Ainsi, les habitants des zones éloignées ne seront plus obligés de faire de longs trajets pour se soigner mais peuvent effectuer leur examen cardiaque eux-mêmes. cardiopad

Une forte ambition pour valoriser l’image de l’Afrique

Le gouvernement tout comme les nombreux experts de la médecine  sont unanimes devant cette idée ingénieuse. Aujourd’hui, le jeune créateur décide d’approfondir encore ses recherches et excelle actuellement dans les systèmes électroniques embarqués au laboratoire de polytechnique. L’ambitieux jeune homme compte avec ses collaborateurs de commercialiser son Cardiopad à 2 millions de Francs CFA (environ 4 000 dollars US). Faisant preuve de courage et de persévérance, Arthur Zang a encore de nombreux projets en tête afin d’aider ses compatriotes et de valoriser l’image de l’Afrique.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular