Le système de Newsletter est une pratique très utilisée en webmarketing, c’est le symbole même de la stratégie de communication d’une entreprise. Comme son nom l’indique, elle doit garder un caractère informatif en évitant de rentrer dans le discours trop commercial. Ayant tout de même pour objectif de ramener du trafic sur notre site, afin de convertir les prospects en clients et de fidéliser ceux qui le sont déjà. Voici donc  quelques astuces pour mieux gérer cet outil de communication.

Attirer la curiosité des lecteurs

Le taux d’ouverture est la première mesure de l’efficacité d’une newsletter. Si l’ouverture d’un mail ne signifie pas qu’on a converti le prospect ou qu’on a fidélisé un client, il veut au moins dire que nous avons capté son attention. Il va donc s’agir pour nous de déclencher la curiosité de nos destinataires en soignant particulièrement les objets de nos newsletters : promesse d’un contenu intéressant, annonce d’une nouvelle très spéciale… L’objectif est de leur donner envie de cliquer. Et de ne pas négliger la description qui peut venir compléter le mystère induit dans l’objet.

 Le temps de nos lecteurs.

La pratique de la newsletter est un incontournable pour toute société souhaitant développer sa visibilité sur le web. En plus, avec la concurrence et les spams, nous devons considérer que nos lecteurs ne vous accordent que peu de temps. La taille et le contenu du mail doivent donc respectivement être courte et captivante au coup d’œil. Les phrases courtes, les boutons d’action bien repérables et différentiables du texte qui les accompagne, les détails intrigants, un ton informatif, non commercial. Sont quelques outils pour la gestion du temps de lecture. L’objectif ici étant d’attirer les destinataires vers notre site, pas de leur vendre nos services ou produits dès ce stade.

 La personnalisation des mails.

Il s’agit ici de montrer au lecteur que nous pensons à lui de façon personnelle, même s’il sait que c’est un mail général. Ce qui suppose que nous avons une base de données bien fournie sur les profils de nos clients. Bref, d’adapter chaque mail à un segment de la clientèle bien précis (les entreprises de BTP, les Associations de football, les étudiants…). De plus, il serait bon de commencer le mail par le nom de l’entreprise ou le prénom du destinataire.

Les supports de lecture de nos clients.

Avec une la croissance de l’utilisation des téléphones et des tablettes dans notre environnement africain. Les entreprises doivent prendre en compte ces données et adapter le format des mails à des versions compatibles avec ces appareils. Et pour tout type d’appareil, éviter les images trop lourdes à télécharger. Par contre, puisqu’il est si facile de cliquer sur l’écran tactile d’un téléphone ou d’une tablette, ne pas hésiter à ajouter des boutons de partage au mail, dont le lien mènera directement à la newsletter et pourquoi pas vers notre site.

Les rendez-vous avec nos lecteurs.

Enfin, il faudra être disponible et avoir une fréquence d’envoi de la newsletter. Et si possible avoir des retours ( appel téléphoniques, rendez-vous…) avec ceux qui seront actifs, ceux qui nous écrirons et qui répondront constamment.