Depuis la fin du mois de mai (23 mai 2016) et comme tous les ans, la tension et le stress sont au rendez-vous chez les élèves. Entre remise des bulletins de fin d’année et examens de fin d’année tous sont servis. Nous nous intéresserons au cas du Baccalauréat de l’enseignement Général, c’est-à-dire à celui des séries A, B, C et D dont les épreuves écrites ont débuté le 31 mai dernier. Les épreuves commencent à 08h avec des fouilles corporelles de tous les élèves dès l’entrée sur le campus pour éviter des cas de fraude et d’attentat. Elles s’achèveront à 16h avec une pause de 2h. Cette phase sur table du Baccalauréat connaîtra son dénouement ce vendredi 03 juin pour certains, sinon la journée suivante pour le reste des candidats avec les épreuves facultatives. Marquant ainsi la fin du baccalauréat général.

Notons tout de même que comme tous les examens au Cameroun, le Baccalauréat est victime des cas de fraudes, de fuites d’épreuves, d’absences des candidats et d’un taux de réussite assez faible (qui oscille aux alentours de 55%). De plus, certains élèves préfèrent passer leur examen dans les pays voisins, estimant que le niveau des épreuves au Cameroun est très élevé.

Enfin, les résultats de cet examen sortiront probablement entre les 12 et 15 juillet 2016. Et on verra alors les candidats qui en principe auront eu la moyenne de 10/20 se voir accorder l’accès à l’enseignement supérieur.