IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX

e-commerce-afriqueLe contexte africain est caractérisé par une montée fulgurante de l’adhésion aux outils et solutions informatiques ; notamment internet et plus particulièrement les réseaux sociaux.

Combien de Petites et Moyennes Entreprises, Petites et Moyennes Industries ou de Très Petites Entripses avons-nous en Afrique ? Combien de sites de E-Commerce émergent en Afrique à l’instar de www.afribaba.cm ? Combien de d’enseignes ou de personnes souhaiteraient voir décoller leur(s) en affaire(s) au delà de leur macro environnement ? Qui ne voudrait pas se démarquer de la concurrence ? Voilà autant de questions et donc autant de raisons et de prétextes qui devraient et doivent conduire les promoteurs des Organisations indépendamment de leur taille et de leur raison sociale à affirmer leur présence sur les réseaux sociaux.

Cela revient donc à déterminer qui sont nos clients acquis à partir des réseaux sociaux ? Cela est facilement illustré à partir de cet exemple : Si sur 125 commandes passées à partir de ce canal on réalise un chiffre d’affaire d’un million (1000000 F)de Francs, alors on peut dire que son panier moyen de client est de huit mille 8000 F (1000000/125).

En effet, le réseau social fait de plus en plus partie du quotidien des gens, avec 42% de la population mondiale ayant accès à Internet aujourd’hui. Cela n’est donc pas à négliger !

ASTUCES ET TECHNIQUES DE VENTE

vente-additionelle-1030x711

Partant de ces faits et constats, les startups afin d’augmenter le panier moyen de leurs clients par l’intermédiaire du digital ; et donc de mieux se promouvoir et se vendre plusieurs options sont à envisager :

  1. Les ventes croisées cross selling

Les ventes croisées ou cross selling sont une technique appréciée par les commerçants pour accroître le panier moyen de leurs clients. Il consiste à proposer un produit complémentaire au produit acheté. Comme exemple, nous avons les vendeurs de restauration rapide ou ceux des garrottes ou alors des « tournes dos »3 qui vous proposeront toujours un ou plusieurs compléments (frites de plantains ou de pommes) lors de l’achet d’un poisson braisé. Ou alors dans un circuit plus formel, un client achète un ordinateur et le vendeur lui proposez une souris. Et dire que dans notre environnement la plupart des commerçants et enseignes utilisent cette technique sans le savoir. Imaginons donc ce que cela donnerait en plus sur les réseaux sociaux… De plus, c’est un système très facile à implémenter sur un site e-commerce et qui peut très facilement vous faire augmenter le montant de votre panier d’achat. C’est exactement ce que fait AFRIBABA en vous proposant des articles en lien avec celui qui vous intéresse. La célèbre plateforme d’achat en ligne propose aux internautes une section « produits fréquemment achetés ensemble ».

Attention, il ne faut cependant pas abuser  de cette technique. Il faudra surtout savoir que le prix de l’article complémentaire doit toujours être très faible par rapport à celui de l’achat principal.

  1. Les offres groupées

Cette technique de vente consiste à proposer un « package » constitué du produit principal et de ses accessoires. Généralement, l’achat de cette offre groupée engendre une réduction sur le prix total. Ainsi, vous pourrez proposer des produits peu vendus, ou moins visibles à vos clients. Elle est considérée comme une variante de la vente croisée.

  1. L’UP-Selling

L’UP-Selling est une technique de e-commerce qui affiche un produit similaire, mais plus cher, d’un produit consulté antérieurement par un de vos clients. Par exemple, votre client avait l’intention d’acheter un produit à 15000F, mais vous lui proposez un produit qui en coûte 20000F. Il faudra alors miser ici sur une force de persuasion et sur un argumentaire solide autour du produit. Tout en espérant que le client ne soit pas sensible à la hausse de prix qui doit toujours être très faible. AFRIBABA le fait si bien avec ses formules  de classement telles que « Gold », « Premium » adaptées aux clients et aux annonces. Avec des variantes de prix très insensibles.

  1. Le mail automatique et les Cookies AdWords

Si un de vos clients abandonne son panier d’achats, s’inscrit à votre NewsLetter, s’abonne pour les publications d’annonces le commerçant pourra lui envoyer un mail automatique, une technique utilisée en marketing d’automation. Cela signifie que si le client s’est rendu sur le site en tant que simple visiteur sans pour autant passer à l’achat ; le serveur lui enverra automatiquement un message lui proposant de passer des commandes sur le site. La startup aura donc incité ses visiteurs à revenir sur son site.

Les cookies ou Témoins de connexion consisterons à « suivre » le client ou le visiteur lors de ses navigations ultérieures et leur rappelleront des produits qu’ils ont consultés au préalable.

  1. Un service à la clientèle de qualité

Notons que c’est une variante très capitale pour les startups qui se doivent de fidéliser leur clientèle ? Tant il est vrai que ces derniers sont déjà martelés par la communication et les produits des géants présents sur le marché. Toutefois, cela peut paraître évident, mais offrir un service de qualité à ses clients incitera à la vente. Par exemple, offrez un service de livraison simple et efficace, et si possible, gratuit. A l’instar du Service Après Vente et des publications faites chez AFRIBABA. La startup pourrait aussi garder la proximité avec ses clients et ses prospects en mettant en place un « clic to chat » qui une petite boite de messagerie instantanée qui met directement en contact le client et un conseiller. Généralement, plus de 70% des personnes accordent de l’importance à cet aspect du site internet, qui montre le professionnalisme de l’entreprise. Cela permet de fidéliser la clientèle.

  1. Mettre en avant la sécurité

Dans l’optique de rassurer les clients, mettre en avant la sécurité des paiements de votre site. Ainsi, l’utilisation du protocole « HTTPS » (l’HyperText Transfer Protocol Secure) permet aux visiteurs de vérifier l’identité du site web auquel il accède grâce à un certificat d’authentification émis par une autorité tierce, réputée pour sa fiabilité. Le 3D Secure est aussi une bonne solution pour assurer un service sécuritaire. Ce programme développé par Visa et Master Card permet aux marchands de limiter les risques de fraude sur Internet. Ces derniers doivent être mis bien en évidence sur la page d’accueil ou de paiement pour mettre vos clients en confiance.

  1. Diversifier les propositions

Enfin, lors du processus d’achat sur la page du panier, proposer au futur client de souscrire à diverses options. Ainsi, un emballage cadeau pour 500F, une extension de garantie, un service premium, une carte de membre… sont des options intéressantes puisqu’elles permettent de générer une plus grande marge.

Enfin, nous pouvons dire qu’afin de faire décoller leur affaire, les promoteurs de startups africaines ne devraient pas négliger l’impact des réseaux sociaux. Il faudra donc prendre le temps d’attirer plus de visiteurs en pensant à l’objectif de son site et d’exploiter toutes les opportunités de vente qui s’offrent à lui.