Sunday, June 16, 2024
HomeAfriqueMANAGEMENT: LE MANAGEMENT COLLABORATIF.

MANAGEMENT: LE MANAGEMENT COLLABORATIF.

La gestion du potentiel est, depuis toujours, centrale dans une organisation. Toutefois, la capitalisation du potentiel externe demeure un défi. En effet, à notre ère où le client est de plus en plus exigent et curieux ; et est au cœur de nos actions et décisions. Que ce soit en web, en expérience utilisateur, en recherche ou en marketing, nos clients ne veulent plus uniquement un rapport de résultats, ils veulent comprendre et même au-delà, ils veulent participer au processus… Plusieurs interrogations naissent alors : Comment exploiter ce potentiel de compétences latentes de façon optimale ? Quels sont les moyens et les stratégies pour maintenir une collaboration saine au sein de groupes ?

Nous pouvons poser les quatre aspects ci-dessous en guise de guide pour les entreprises.

  1. ANALYSER LA COLLABORATION.

Tout d’abord procéder à un bilan de la collaboration de nos intervenants (Etat, Partenaires, Clients…). La mise en place de bonnes bases nécessite aussi une identification de nos forces et faiblesses. Les facultés à écouter l’autre et à se mettre à sa place sont de mise ici. Permettant ainsi de circonscrire notre champ d’intervention.

  1. DEVELOPPER UN RESEAU RELATIONNEL INTERNE

La solidité de la collaboration demeure principalement sur  une communication et des rapports transparents et flexibles  entre les membres. L’objectif ici est de mettre sur pieds un relationnel solide afin de pouvoir intégrer nos clients. Tout en tenant compte de notre environnement. Et bien entendu des résultats de l’analyse précédente.

  1. MISER SUR LES COMPETENCES.

ethiopiaUne fois votre réseau solidement établi, nous pouvons maintenant songer à rentabiliser notre potentiel interne. Pour ce faire, la tradition veut que l’on s’appuie sur des descriptions de tâches ; en sachant les adapter aux individus. Certes, ces descriptions délimitent clairement les tâches et les champs d’intervention de chacun, mais elles créent également des frontières entre les membres d’une même équipe. Une distribution de tâches par compétence peut pallier de telles limites tout en favorisant la valorisation de chaque individu.

  1. FACILITER LA PARTICIPATION ET L’IMPLICATION.

Finalement, nous devons mettre en place des techniques pour faciliter la participation et l’implication de nos collaborateurs et collègues. Nous avons par exemple les réunions, les dîners entre salariés ; ou la mise sur pieds d’un intranet (système de communication utilisant les protocoles internet et propres à l’entreprise), un nouvel outil de gestion ou un processus de communication. L’essentiel est de ne pas confondre l’outil et l’objectif poursuivi. Il ne suffit pas de mettre un outil en place, les dirigeants doivent favoriser les échanges en exerçant leur leadership grâce à l’outil mis en place. Ils doivent encourager et faciliter l’implication en démontrant leur propre implication par l’usage de cet outil.

Le travail à faire pour améliorer la collaboration au sein d’une équipe de travail est grand, tout comme ses avantages.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular