Après la mise sur pieds de son affaire, tout promoteur voudrait la voir grandir et avancer. Surtout dans un environnement qui n’est pas des plus propices au monde des affaires : l’environnement africain (camerounais). Tout d’abord, la compréhension du concept de Marketing de niche est très importante. Il est appréhendé comme étant le fait de concentrer ses efforts sur un segment ou un créneau et de fournir des produits ou services spécifiques. Car il s’agit d’une cible dont la taille est très réduite et déterminée. Le milieu des produits de luxe (automobile, parfumerie…) sont les reines du marketing de niche. Du fait de la concurrence de plus en plus intense ce style de marketing est aussi de plus en plus utilisé. Pour parvenir donc à maximiser sa croissance, nous lui proposons les 03 règles ci-dessous.

Découvrir le besoin de notre niche.

Niche marketingIl s’agit ici de savoir, de déterminer ce qu’on apportera à notre clientèle ciblée ? Quels sont ses besoins ? Comment se distinguer de la concurrence ? Par exemple, avec la croissance des problèmes vasculaires cardiaques, nous pouvons ouvrir un restaurant qui proposera des repas adaptés à une alimentation saine. Ou alors qui offre une large gamme de plats sans cholestérol, sans matières grasses saturées… On répondrait alors aux préoccupations de nombreuses personnes soucieuses de leur santé ou qui suivent ce régime.

Utiliser un langage approprié.

Pour plus de familiarité, il est toujours bon de s’exprimer avec un langage dont le niveau est celui de notre interlocuteur. Ceci s’applique aussi en marketing de niche. Nous devons utiliser le même langage que celui de notre niche/cible. Et aussi adapter certains éléments de votre communication. Pour l’exemple précédent, le nom de notre restaurant pourrait être « des plats sans AVC » par exemple. Cette adaptation n’est pas toujours impérative. D’où la nécessité de comprendre ses principaux problèmes et comment ils préfèrent communiquer avec nous.

Tester/Evaluer le marché.

comment-tester-et-amliorer-son-ide-en-un-minimum-de-temps-devoxx-6-728Qui parle de marché, parle forcément de concurrents. Nous devons donc les évaluer, nous démarquer en prenant position sur le segment dans lequel se situe notre niche. Les actions de vaille devraient donc être mises sur pieds : étude de la communication des concurrents, inscription aux newsletters, participations aux foires et salons, abonnements aux revues spécialisées… Mais nous devons nous inquiéter s’il n y a pas de concurrence sur ce segment ? Cela voudrait peut être dire que personne n’a pu s’en sortir ou se lancer sur ce segment. Il faut donc d’abord tester son marché avant de tout engagement. S’il est réceptif, alors on se lance, sinon il serait bon d’abandonner.

 

Enfin, le marketing de niche est aujourd’hui la méthode la plus efficace et la plus rentable pour nous assurer que notre produit ou service rencontrera les bonnes personnes. S’adresser à une niche est bien plus profitable que de voir large. Être aussi spécifique que possible est un atout indéniable.