Saturday, June 15, 2024
HomeAfriqueTRADEX VEUT CREER DES ESPACES WIFI DANS SES STATIONS-SERVICES.

TRADEX VEUT CREER DES ESPACES WIFI DANS SES STATIONS-SERVICES.

La société camerounaise Tradex, filiale de la Société nationale des hydrocarbures (SNH) spécialisée dans le soutage maritime, le négoce et la distribution des produits pétroliers est désormais présente dans quatre pays de la zone Cemac.trdex

En effet, après le Cameroun, la République centrafricaine et le Tchad, cette entreprise a officiellement lancé ses activités en Guinée équatoriale le 3 novembre 2015, dans lequel cette entreprise pétrolière camerounaise ambitionne d’assurer «l’approvisionnement en hydrocarbures de soutes, de chalutiers de pêche et autres navires se déployant dans le Golfe de Guinée», apprend-on dans un communiqué officiel. Dans la perspective de l’innovation et se positionner au même standing que ces concurrents, Tradex réaménage actuellement 25 boutiques (25 autres boutiques suivront dans le cadre d’une seconde phase) situées dans ses stations-services des villes de Yaoundé, Edéa et Douala.

Ces aménagements permettront de doter ses boutiques de connexion internet (wifi) et d’un espace café baptisé Trad’café. Tradex deviendra ainsi le premier marqueter à mettre à la disposition de ses clients la connexion internet dans ses stations-services bien que les espaces cafés étant déjà disponibles depuis plusieurs mois chez des concurrents tels que Total et Oilybia.

Fondée en 1999 au Cameroun par la SNH et des investisseurs privés, Tradex est aujourd’hui proriétaire d’un réseau de 79 stations-service dans la zone CEMAC, dont 57 au Cameroun, 20 en République centrafricaine et deux au Tchad. Dans ces stations, elle commercialise du gaz de la marque Tradex Gaz et des lubrifiants de marque Tradex lubrifiants.

Afin de se renforcer sur le marché du gaz domestique et conquérir l’Afrique centrale, cet opérateur pétrolier, qui est le porte-flambeau des nationaux dans le secteur pétrolier aval dominé par les multinationales, a annoncé en mai 2015, avoir cédé 26% de son capital à la société suisse Geogas.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular