ONEDans le cadre de la campagne « La pauvreté est sexiste » de l’ONG One, neuf belles voix féminines issues de sept pays africains se sont réunies pour l’enregistrement de « Strong Girl », une chanson mobilisant les dirigeants du monde pour l’autonomisation des femmes en Afrique. Enregistrée à Johannesburg en Afrique du sud, la balade musicale se voit la participation de célèbres artistes africaines comme Arielle T, ou encore l’actrice nigérienne Omotola Jalade-Ekeinde.

Une chanson pour la solidarité féminine en Afrique

Victoria Kimani du Kenya, Vanessa Mdee de la Tanzanie, Arielle T du Gabon, Judith Sephuma et Blessing de l’Afrique du sud, Waje et Yemi Alade du Nigeria et Selmor Mtukudzi de la Zimbabwe, ensembles sur une seule chanson, elles unissent leurs voix pour interpeller les dirigeants du monde à prendre le courage de défendre les droits des femmes et des filles du monde entier, et de mettre cette initiative au cœur des nouveaux objectifs de développement. Elles sont originaires de sept pays africains. Et elles se sont contribuées pour lancer un cri de guerre pour la lutte contre la pauvreté et l’inégalité de sexe, un fléau qui touche la majorité des filles et des femmes à travers le monde. Ce morceau est un appel de solidarité féminine et incite toutes les femmes des quatre coins du monde à garder la tête haute et montrer un bon exemple.

Strong girl by ONE

Lutte contre l’extrême pauvreté en Afrique et dans le monde

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la femme, le 08 mars dernier, plusieurs personnalités de renoms comme Beyoncé, Lady Gaga ou encore Meryl Streep, ont soutenu la nouvelle action de ONE intitulé « La pauvreté est sexiste ». Aujourd’hui, neuf artistes africaines se mobilisent à leur tour pour soutenir l’ONG et participer dans cette lutte infinie en lançant « Strong girls ». La pauvreté et l’inégalité des sexes sont de véritable préjudice que les filles et les femmes dans les pays moins avancés subissent en premier. Pour mettre fin à cette triste réalité, ONE a démarré son action en Afrique, à commencer par les femmes et les filles.la pauvreté est sexiste by ONE