startup connectLubumbashi, Congo, accueillera pendant les journées du 02 et 03 octobre 2015 la première édition de Startup Connect, un évènement consacré aux jeunes entreprises du milieu économique de Congo. Startup Connect ne s’adresse pas seulement aux innovateurs congolais, mais également aux investisseurs potentiels et dont le rencontre sera autour de plusieurs activités de type think tank.

Place à l’auto emploi et à l’entrepreneuriat

Startup Connect mettra sur le devant de la scène les jeunes entreprises émergeantes de la République Démocratique du Congo et ses régions voisines, afin de dénicher le meilleur créateur des entrepreneurs du pays. 30 startups des villes de Lububamshi, Likasi et Kolwezi seront sélectionnées par le jury. Elles auront à participer à des activités différentes comme les expositions et le pitch workshop, une belle opportunité pour présenter leur potentialité devant les investisseurs étrangers. Entrepreneuriat et innovation, tels sont les mots d’ordre qui caractérisent l’événement. Cela dit, les meilleurs talents bénéficieront de plusieurs projets, des stages et des emplois fixes, a déclaré Hamidou Elebe, le coordinateur de Startup Connect et entrepreneur chez CREABOX Communications.

Congo, une terre d’innovation

Congo, notamment la ville de Kinshasa dispose d’une potentialité économique à travers ses nombreux jeunes entrepreneurs qui ont su construire un environnement d’affaires propices à divers domaines. Convaincu par leurs performances, Startup Connect leur propose un modèle de travail qui se base sur l’intelligence collective, avec un seul but de partager les expériences dans la matière et créer une économie moins dépendante. Sachant que, jusque-là, au moins 70% de jeunes congolais sont plus motivés par l’exploitation des ressources naturelles et l’industrie minière. Cela s’est démarqué entre 2005 et 2015 et a permis une évolution exponentielle de l’économie congolaise.

Pour rappel, l’événement est né de l’initiative de la communauté des entrepreneurs de la région Sud-est de la République Démocratique de Congo.