WEFIX, start-up sud-africaine spécialisée dans la réparation des téléphones en partenariat avec l’organisation shark-spotters ont conçut, dans le but de palier au problème d’attaques de requins qui ont très souvent survenue pendant l’été, période où des milliers de touristes affluent vers les plages du pays, des drones permettant de repérer facilement ces requins.

Depuis 1905, prés de 249 attaques de requins ont été enregistrées dans cette contrée d’Afrique la plus visitée par les touristes; de ce fait , la start-up WEFIX fournit des drones aux équipes de détection de requins de Shark-Potters, et les forme à leur usage pour la surveillance des plages de Muizemberg et Fish Hoek. Les drones sont des outils très efficaces pour détecter la présence de poissons prédateurs. L’efficacité de ce service se vérifie dans la mesure ou« Avant, un requin de cuivre, qui n’est pas dangereux, pouvait être déclaré comme requin blanc. Ce n’est plus le cas avec le nouveau dispositif » affirme Axel Fourie, PDG de WeFix.

Grâce à ces dispositifs, les touristes peuvent désormais se baigner sur les plages du Cap sans se soucier des risques d’attaques de requins car, il désormais possible de repérer les squales en dépit du fait qu’en 2015, huit attaques de requins blancs ont été enregistrées au large des côtes.

A l’exemple d’AFRIBABA.COM, plusieurs start-up se développent aujourd’hui dans l’optique de solutionner les problèmes du quotidien en exploitant l’avancée de la technologie.