Sunday, June 16, 2024
Homestart-upsStart-up Sénégal : tout est prêt pour un grand décollage

Start-up Sénégal : tout est prêt pour un grand décollage

CTICL’année 2014 a été une année de réussite et de prospérité pour les détenteurs de projets, les startupeurs et même les heureux partenaires. Mais le sourire est encore plus radieux sur la bouche des acteurs sénégalais qui ont fait, et fera, chaque mois,  un mois riche en événements Tech.

L’avenir est déjà tracé

Tout a commencé il y a 5 mois, lorsque les évènements Tech se sont succédé au Sénégal, pendant lesquels, la scène appartenait spécialement aux créateurs de start-up. Sans parler de la réussite de l’évènement devenu presque international, le Global Entrepreneurship Week. Le but n’est pas seulement d’orienter les projecteurs vers les jeunes prometteurs, même si c’est le but principal, mais de rapprocher les pays francophones, tout en instaurant une sorte de défi, de concours si on peut le dire. Pour renforcer cela, chaque évènement se focalisait sur deux thèmes précis, l’entrepreneuriat et le numérique. Ce n’est que le début, puisque tout a été déjà planifié jusqu’à 2050. Jusqu’à maintenant, tout le monde reste optimiste

startupUn début prometteur

L’année précédente, un évènement a été organisé par le CTIC, un acteur principal dans le monde de l’informatique au Sénégal, les Jambar Tech Awards. Le but des organisateurs était simple : clôturer l’année 2014 en beauté et lancer un écosystème de plus en plus diversifié qui fera le tour du monde. TheFamily, l’accélérateur phare de la région parisienne a seulement attendu quelques semaines pour rejoindre Dakar pour lancer Koudetat, une formation basée sur l’entreprenariat qu’ils ont partagé pour la première fois au Sénégal. Ce dernier, qui regorge des jeunes entrepreneurs prêts à entrer dans le monde professionnel, se plaint pour les problèmes de financement qui restent le premier obstacle qui empêche mes startups de se développer. Début 2015, le premier fonds d’amorçage privé est arrivé au Sénégal. C’est un coup de pouce que seules les startups technologiques de moins de 2 ans sont concernées.

RELATED ARTICLES

1 COMMENT

  1. Si 2014 a été une grande réussite pour ces startups sénégalaises, espérons que 2015 va encore nous promettre d’énormes surprises.

Comments are closed.

- Advertisment -

Most Popular