objis afriqueObjis est une entreprise de formation et de services informatiques lancée par l’entrepreneur camerounais Douglas Mbiandou. Ses spécialisations sont plutôt axées sur l’administration, le développement, l’architecture et la vulgarisation des langages de programmation informatique comme le Java. Fort de son succès, Objis est actuellement présent en France et dans cinq pays d’Afrique tels que le Maroc, Cameroun, Congo, Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Une entreprise de référence dans le milieu de l’informatique

objisObjis a été fondé à Lyon avec l’ambition de faire baisser le taux de chômage en Afrique, et ce, grâce à l’informatique. Leur principale activité se recentre sur la formation de jeunes africains aux métiers du numérique. Ainsi, les étudiants auront à choisir entre une formation courte de 3 à 5 jours et une formation longue entre 30 à 60 jours. Tous les cours proposés par Objis sont composés de 25 % de théorie et 75% de pratique. Encore faut-il rappeler que leur prestation a séduit de nombreux ingénieurs issus de plusieurs PME et de prestigieuses multinationales comme Thales, Orange, IBM, LG, Atos et bien d’autres encore. Outre la programmation informatique, ce géant africain du Java propose également des conseils en architecture système d’information. D’ici 2025, l’entreprise projette de former aux moins 10 000 développeurs Java sur tout le continent.

Qui est Douglas Mbiandou ?

Douglas Mbiandou est un entrepreneur du digital d’origine camerounaise. Ayant grandit en Europe, il a pour ambition, celle d’apporter sa contribution pour rehausser l’image de l’Afrique. Pendant cinq ans, Douglas faisait partie du groupe Capgemini, un leader mondial en conseil et services technologiques, en tant qu’ingénieur. Ayant déjà travaillé dans plusieurs grandes boîtes françaises, c’est aussi un spécialiste de la mise en ligne de contenus gratuits. Fort de ses compétences techniques et relations humaines, il a alors décidé de monter Objis en proposant une formation que les jeunes africains pourraient avoir besoin pour contribuer au développement du continent.