Les frères IkhianosimeFort de leur ingéniosité, les deux frères  Anesi et Osine Ikhianosime, originaire du Nigeria, ont construit un navigateur Web Android appelé « Crocodile Browser Lite ». A l’âge de 13 et 15 ans, les deux frères nigériens, poussés par les encouragements de leurs parents et de l’école, ont appris à coder et concevoir l’application qui est désormais disponible sur Google Play Store.

Très tôt, ils s’intéressaient déjà à la technologie

Les frères Ikhianosime sont étudiants en classe de secondaire à l’école Grennsprings, Anthony Campus à Lagos. Comme tous les adolescents de leur âge, ils ont une passion pour le football, mais ont également un certain intérêt pour les ordinateurs, depuis l’enfance. Anesi s’intéressait à l’ordinateur à l’âge de 9 ans. Il a commencé le codage à 14 ans et a appris par lui-même. Au début, il a utilisé divers sites comme code Avengers et Académie, ainsi que les livres « Android for Game Development » et « Games for Dummies ». Osine, quant à lui, pouvait déjà s’user d’un ordinateur vers ses trois ans et a déjà eu une ambition de lancer son propre entreprise à l’âge de 7 ans. Tous les deux, ils en ont accès à l’école comme à la maison, et depuis, le codage est devenu leur véritable hobby. C’est alors qu’ils ont décidé de lancer leur propre invention et de se consacrer à leur petite entreprise, d’où la naissance de « Crocodile Browser Lite » en 2014.

Un navigateur rapide et fonctionnel

Crocodile Browser Lite

« Crocodile Browser Lite » a été lancé au début sur l’app Mobango, mais pour maximiser un large public, il fallait la mettre sur Google Play Store. Basé sur Android, le navigateur se veut rapide et fonctionnel et a déjà enregistré plus de 500 téléchargements. Ce mois-ci, les frères Ikhianosime envisagent de développer une nouvelle version du navigateur en version 3.0. A l’avenir, ils souhaiteraient concevoir d’autres applications qui serviront à résoudre des problèmes de la vie quotidienne.

1 COMMENT

  1. C’est vraiment un travail de génie et j’admire beaucoup. J’aimerai bien tester d’ailleurs.

Comments are closed.