Conscient des opportunités d’investissements que l’Afrique puisse apporter, la startup française, MySimax, s’est lancée un nouveau défi pour le développement technologique du continent. En effet, après un business réussi en Chine, JX Paulin, son fondateur, a une idée en tête, celle de mener une aventure entrepreneuriale dans le sol africain, tout en ciblant  les besoins précis du marché local.

Un développement à long terme pour l’Afrique

JX Paulin MySimaxUn enfant de l’Afrique devenu pionnier en Chine, JX Paulin est un entrepreneur franco-togolais qui fait partie de ces hommes d’affaires ayant réussi à sortir des millions de personnes du seuil de la pauvreté en moins de 30 ans. Persuadé du potentiel de l’Afrique et du dynamisme du marché local, il a un rêve de voir le continent devenir une nouvelle « Silicon Valley ». C’est sur ce concept que JX Paulin a fondé son ambition d’entreprendre dans le continent africain, à travers MySimax. La startup s’adresse aux écoles, administrations, gouvernements, hôpitaux et aux différentes institutions ; et  permet l’accès à la technologie au moyen des tablettes tactiles. En tant que fournisseur de solutions et de savoir, MySimax se veut créateur d’emploi et de richesse en Afrique.

Une aide efficiente, rapide et complète

MySimax est une startup spécialisée dans la contribution au développement numérique des pays émergents en mettant à leur disposition des tablettes tactiles adaptées à leurs besoins. Il dispose d’un ensemble d’applications facilitant les conditions d’apprentissage, de soins et surtout d’administration. Après le succès de son premier lancement dans l’éducation, la marque a déjà reçu des retours positifs de différentes écoles. En effet, MySimax est doté d’un contenu personnalisable pouvant englober tous les documents éducatifs de son utilisateur. Etant une parfaite alternative aux cahiers et manuels éducatifs, les tablettes tactiles de MySimax peuvent améliorer la concentration et l’intérêt de l’élève pour les études.

MySimax