michel kafando

Alors que la population africaine se bat pour le développement économique du continent, les Burkinabés vivent actuellement au rythme de la transition en accueillant Michel Kafando, le nouveau dirigeant intérimaire. Elu nouveau président de la transition, Michel Kafando a pour devoir, celui de veiller à l’équilibre des comptes de l’État et de conduire le pays à l’élection présidentielle prévue en novembre 2015. La cérémonie de prestation de serment s’est tenue le mardi 18 novembre 2014, durant laquelle le nouveau président a prononcé un bref discours sur le respect des valeurs et l’obligation d’aller de l’avant.

Michel Kafando, une figure de la diplomatie nationale

Marié et père de deux enfants, Michel Kafando a récemment été désigné par la voix de la majoritaire pour être à la tête du Burkina Faso. C’est un originaire d’Ouagadougou, né en 1942. Michel Kafando est un diplomate et homme politique Burkinabés diplômé en droit public et sciences politiques à Paris et à l’université de Bordeaux. Il a obtenu, en 1960, un doctorat de la Sorbonne. Michel Kafando représentait l’ambassade de la Haute-Volta, et du Burkina Faso auprès des Nations unies entre l’année 1981 et 1982, puis entre 1998 et 2011.

La désignation du nouveau président et du Premier ministre

isaac

Parmi les trois candidats qui se sont présentés à la présidence, Michel Kafando a été désigné par l’Union Africaine pour sa diplomatie et son expérience au niveau internationale. Il a prononcé dans son discours sa volonté de veiller à la transparence des affaires de l’État, aux problèmes de corruptions et d’impunité. Fin de la transition militaire, il assurera donc l’intérim en attendant la prochaine élection présidentielle de 2015. Toujours dans son oral, Michel Kafando a également désigné le lieutenant-colonel Isaac Zida au poste de Premier ministre. C’est un officier diplômé de France en management international. Il a également participé,  entre 2008 et 2009, à la Mission onusienne en République démocratique du Congo en tant que casque bleu