Avec son projet solaire, qui nécessitera à terme 9 milliards de dollars d’investissements, le Maroc veut se positionner comme un acteur mondial dans les énergies renouvelables. Ce 4 février, l’inauguration de la centrale thermo-solaire de Ouarzazate, a attiré du beau monde avec comme invités de marque la ministre française de l’Écologie, Ségolène Royal, et le ministre des Affaires étrangères espagnol, José manuel Garcia-Margallo.centrale

Plus de 800 personnes ayant contribué à l’édification du projet assisteront au lancement de cette centrale. Ces personnes étaient présentes, ce jeudi 4 février à cette cérémonie d’inauguration de la centrale thermo-solaire Noor 1 à Ouarzazate, la première unité d’un grand complexe appelé à devenir le plus grand du monde.

À quelques encablures du site du projet, où des milliers de miroirs ont été installés sur le sable, un grand chapiteau a été dressé pour contenir tous les invités à cette cérémonie. Étaient présents, le gouvernement de Abdelilah Benkirane au grand complet, le patronat marocain, les représentants des bailleurs de fonds de ce projet ainsi que plusieurs personnalités politiques et diplomatiques de différents pays amis avec, en invité d’honneur, la ministre française de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie, Ségolène Royal, qui a donné le coup d’envoi officiel du projet avec le roi Mohammed VI.

La délégation française était aussi composée du député républicain Luc Chatel, président du Groupe d’amitié France-Maroc à l’Assemblée nationale, et le sénateur socialiste David Assouline, vice-président du Groupe d’amitié France-Maroc au Sénat. L’Espagne, associé à ce projet via son consortium TSK-Acciona-Sener, a envoyé son ministre des Affaires étrangères, José manuel Garcia-Margallo.

Dans son désir de devenir un acteur mondial des énergies renouvelables, Il se prépare également à abriter la conférence internationale sur le climat et préparée en étroite collaboration avec la France. Après la cérémonie d’inauguration à Ouarzazate, le roi Mohammed VI est attendu ce week-end à Laâyoune, où il devra présider un conseil des ministres et inaugurer des projets socio-économiques dont deux projets du complexe phosphatier Phosboucraâ. C’est la suite d’une série d’inaugurations, entamée le 6 novembre dernier, au moment des célébrations du 40e anniversaire de la Marche verte. Le gouvernement au complet s’envolera demain à 10h de Rabat pour rejoindre Ouarzazate où il participera à l’inauguration par le souverain de la nouvelle station solaire Noor 1.