tramway addis abebaLe 20 septembre 2015, l’Ethiopie vient de franchir une étape importante vers le développement économique. En effet, les autorités éthiopiennes viennent d’inaugurer son premier tramway dans sa capitale, à Addis Abeba. 85% de l’infrastructure ont été financés par la Chine, et dont le budget est estimé à 470 millions de dollars. Pour rappel, ceci étant le premier service de train léger et entièrement électrifié en Afrique subsaharienne.

Le premier symbole de modernité en Ethiopie

Dans ses couleurs blanc, bleu et vert, le premier tramway dénommé Addis Abeba Light Railway est prêt à se mettre sur les rails. L’infrastructure réunira donc le nord et le sud de la capitale sur les deux lignes de 34 km, construites pendant trois ans et financées par l’entreprise chinoise China Railway Engineering. Le fond de la construction s’élève à 470 millions et couvert par la banque chinoise Exim. Selon certains passagers, cette nouvelle infrastructure permettra sans doute de pallier le manque de transports dans le pays, réduire le temps de trajet et la longue file d’attente devant l’arrêt bus. L’AddIis Abeba Light Railway est un symbole de modernité dont les autorités éthiopiennes sont fières, a affirmé le ministre des Transports Workneh Gebeyehu.

addis abeba railway

Un transport accessible pour 60 000 passagers de l’axe nord et sud

Le fonctionnement de l’Addis Abeba Light Railway est subventionné par l’Etat. Il dispose d’un système de ligne électrique indépendante du réseau principal, ce qui l’épargne des coupures du courant, un problème fréquent dont la capitale souffre. Désormais, il assurera le transport de 60 000 passagers par jour. Le ticket de transport a été fixé entre 2 à 6 biir, en fonction de la distance, soit 0,08 à 0,25 €. Il effectuera, pour le moment, le ralliement entre le nord et le sud de la capitale. Celui de l’est à l’ouest sera ouvert au public à partir du mois prochain.