La 4G désigne la quatrième génération de réseaux mobiles. Elle succède à la 3G apparue il y a une dizaine d’années. Chaque génération améliorant les performances, la 4G permet de surfer jusqu’à 10 fois plus vite qu’en 3G+ avec un débit maximum théorique de 75 ou 150 Mbit/s et celle-ci vous permet de surfer en mobilité aussi confortablement ou que vous soyez! C’est ce concept d’innovation que se dispute chaque opérateur notamment MTN, Camtel et Orange ; L’information s’est répandue à la vitesse de l’éclair et a véritablement mis du baume au cœur de tous les abonnés, friands des nouvelles technologies mais obligés de se soumettre aux caprices d’une connexion à internet qui laissait à désirer.

4g

C’est ainsi qu’il a été de constater depuis le début de cette semaine des batailles acharnées livrées à distance entre ces différents opérateurs dans les médias et les différents réseaux sociaux. Chacun s’est proclamé « premier opérateur 4G au Cameroun ». Mtn a ainsi investi les studios de Stv en ces termes de Melvin Akam, un haut responsable du groupe Mtn: « le siège de MTN Cameroon tout de 4G vêtu. Le genre de chose qu’on ne fait pas dans la précipitation en une nuit » tandis que les responsables d’Orange communiquaient sur Canal 2 international et Crtv en disant : « Nous allons lancer la 4G. Nous attendons que le régulateur nous indique les fréquences. Cela se fera dans les tous prochains jours ». Et Camtel n’est pas resté en laisse, le Directeur général de l’opérateur de téléphonie, David Nkoto Emane a fait cette annonce fracassante : « A partir du 15 décembre 2015, les abonnés au réseau Camtel obtiendront désormais le double, voire le triple et même le quadruple des capacités habituelles de leurs connexions à l’Internet, aux mêmes prix ; des prix largement à la portée des portefeuilles des Camerounais modestes. » toutes ces disputes n’impressionne pas toujours les consommateurs».

Alors que la Cameroon Télécommunication reste Détentrice de la licence de la 4G depuis septembre 2014, c’est maintenant que le groupe a décidé de passer l’acte via son programme Mobile Communications Network (MCN).Aussi, précise-t-il : « Nous nous investissons à poursuivre avec emphase, la mise en œuvre effective de chacun des projets qui doivent parachever la consolidation d’un appareil de production compétitif et elle compte désormais étendre son réseau dès janvier 2016 de 11 000 Kilomètres de linéaire de fibre optique pour atteindre son objectif d’être la structure de télécommunications la plus performante au Cameroun. »