Aliko DangotePour la première fois dans l’histoire, deux super puissances s’allient pour lancer le programme africain de l’entrepreneuriat ou PEA. Il s’agit en effet du Duc d’York Aliko Dangote, l’homme le plus riche d’Afrique, et l’ancien président nigérien Olusegun Obasanjo. Tous deux ont pour objectif, celui de développer le secteur privé en Afrique et stimuler l’innovation à travers le continent.

Un pitch devant les investisseurs potentiels

Le PEA est une nouvelle initiative du sommet mondial de l’investissement africain fondé par Dangote pour soutenir les entrepreneurs. Il vise évidemment le public africain, les projets du secteur privé, les investisseurs internationaux, les incubateurs et accélérateurs de startups. En plus de leur offrir le financement adéquat, le programme offre également un mentorat et un soutien en temps réel pour les jeunes pousses et les entrepreneurs sélectionnés par le programme. Ceux qui s’y inscrivent vont pitcher leurs idées d’entreprise devant les investisseurs potentiels au sommet mondial de l’investissement africain qui aura lieu bientôt. Les trois meilleurs participants seront sélectionnés pour participer à l’évènement [email protected] que le Duc d’York organisera le 1er et 2 décembre 2015 dans le Central Hall, Westminster, à Londres.

L’importance de l’esprit d’entreprise

En parlant de son initiative, Aliko Dangote, un entrepreneur chevronné de l’Afrique et co-commanditaire du programme, a réitéré avec fierté l’importance de l’esprit d’entreprise comme étant un élément clé de réalisation du potentiel du continent. Selon lui, il est préférable de cesser de parler de ce que l’Afrique doit faire pour créer un secteur privé puissant et passer aux étapes programmatiques. En tout, le programme offre une plateforme unique pour soutenir la croissance du secteur privé avec comme objectif le financement spécifique étranger pour l’Afrique. Parce que l’Afrique est un continent de croissance et le berceau de la plus jeune population, a affirmé Olusegun Obasanjo, ils seront heureux de soutenir la croissance du continent et développer les mains d’œuvres à travers le PEA.jeunes pousses startup