Une acquisition stratégique.

Les réseaux sociaux occupent de nos jours une place très importante au sein de nos vies, de nos habitudes et de nos attitudes. Qu’ils soient professionnels (LinkedIn, Viadeo…) ou ludiques (Facebook, Twitter..), nous en possédons au moins un compte si ce n’est plusieurs en fonction de nos préférences. Une concurrence accrue est donc observée autour de ce grand ensemble des télécommunications. Avec des actions de fusion, de rachats, et même de concurrence déloyale.

S’agissant de rachat, la nouvelle est tombée ce jeudi 13 juin 2016, des propos du Directeur Général de Microsoft. Selon laquelle Microsoft a racheté le réseau social LinkedIn. Cette opération est évaluée à 26,2 milliards de dollars. Cette fois ci la transaction semble s’être déroulée dans de bonnes conditions. Google étant souvent taxée de concurrence déloyale et régulièrement soumise à des actions en justice.

Cette acquisition est une très grande opération et très stratégique car cofondé en 2003 par 2 américains, LinkedIn est aujourd’hui à plus de 433 millions d’utilisateurs inscrits. Bien que le quart soit réellement actif. De plus, c’est une saisie d’opportunité pour Microsoft dans la mesure où l’action de LinkedIn sur le marché boursier américain était en chute de 40%. Et que les pertes en 2015 s’élevaient à 164 millions de Dollars, pour un bénéfice imposable de 64 milliards de dollars.

La finalité de cette action d’acquisition résiderait dans le fait que Microsoft voudrait concurrencer Google. Car avec la cible du réseau social LinkedIn qui est uniquement professionnelle (commercialisation des outils pour les RH) ; Microsoft voudrait créer une synergie avec son application Microsoft 365. C’est donc un outil supplémentaire qui viendrait s’ajouter aux logiciels maison de Microsoft. Et la guerre/concurrence est donc relancée sur ce secteur d’activités.