Friday, April 12, 2024
HomeNewsLa création de contenus africains par Tidjane Dème

La création de contenus africains par Tidjane Dème

En Afrique comme dans le monde, la démocratisation de l’internet représente une véritable opportunité de développement économique et social. Selon Tidjane Dème, responsable de Google Afrique francophone, c’est une énorme chance dont le gouvernement doit saisir pour rattraper les retards de l’Afrique par rapport au reste du monde. Encore faut-il ajouter que, grâce à l’internet, l’Afrique a pu produire plusieurs startups innovantes dont les américains s’intéressent de plus en plus. Conscient de la potentialité des jeunes entrepreneurs africains, Tidjane Dème prévoit alors de développer le web sur tout le continent africain et d’encourager la production des contenus de qualité.

Qui est Tidjane Dème ?Tidjane Dème

Né au Sénégal et âgé de 40 ans seulement, Tidjane Dème est un polytechnicien diplômé de France, là où il a travaillé dans le secteur informatique et télécommunication en tant que consultant. Poussé par une forte passion pour l’internet, il a décidé de retourner dans son pays natal pour monter son propre business, en voulant accompagner les PME et leur permettre de bénéficier des nouvelles technologies. N’ayant pas réussi à lancer son projet, il s’est investi par la suite dans la création de société de conseil avec une équipe de cinq personnes. Ce n’était qu’en 2008 qu’il a décidé de rejoindre le géant du web pour diriger le bureau francophone de Google à Dakar.

Lancement de la création de contenus africains

Encore jeune et déjà à la tête de Google en Afrique francophone, Tidjane Dème est un développeur et programmeur qui n’a pas peur de l’échec. En créant quelque chose de nouveau, il projette d’apporter une image positive de l’Afrique à travers le monde. Convaincu par toutes les opportunités que Google pourrait offrir au continent africain, Tidjane Dème se lance dans la création de contenus de qualité qui représente une solution efficace pour générer les revenus,  et permet de développer l’internet en Afrique. Il encourage ainsi les jeunes étudiants à maîtriser les nouvelles technologies, à s’investir dans l’entrepreneuriat qui est devenu actuellement un véritable générateur d’emploi.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular