mobile-smartphones-

D’après les chiffres enregistrés entre  2014 et 2016 pour ce qui est du marché des smartphones, il en ressort que celui-ci se trouve en baisse; par exemple en 2014, le marché à atteint une croissance de 27% pourtant prévu à 7% ,pour chuter en 2016 jusqu’au niveau du chiffre de prévision .

D’après le rapport de l’ IDC (International Data Corporation), les livraisons de smartphones en Afrique ont ralenti à 5,2%, soit 23,1 millions d’unités au courant du deuxième trimestre de cette année, pendant que les autres types d’appareils mobiles progressent, témoignent le chiffre des livraisons qui fait remarquer une augmentation annuelle de 31,9%, à 29,8 millions d’unité.

La bonne nouvelle par contre est que, les smartphones 4G sont de plus en plus vendus dans différentes zones comme dans les pays du Maghreb ( Tunisie, Maroc, Algérie), les pays de l’Afrique du nord…Les téléphones 4G ont représentés près de deux fois plus de livraison que les appareils 3G au cours du trimestre.

Ceci donne matière à réflexion pour les opérateurs  opérateurs de télécommunications dans la mesure ou pour survivre, ils devront rapidement rentabiliser leurs investissements massifs dans les nouveaux réseaux LTE.

Il est possible de croire que le marché des smarphones va continuer de croître en dépit de la baisse considérable de son achat; c’est bel et bien ce que prouve les analyse de l’IDC, même s’il ne pourra probablement plus atteindre les taux observés entre 2014 et 2015 du fait que presque tout le monde possède déjà au moins un smartphone.

Toutefois, de manière globale la vente des téléphones mobiles tout type confondu  pourrait dépasser les 200 millions d’unités en 2016, ce qui va correspondre à une croissance annuelle de 7,0%.