Imprimante 3D

Le Cameroun pourra bientôt se hisser au haut rang des pays innovants dans le secteur de la hi-tech en Afrique, grâce à deux projets phares encours de réalisation. A savoir  l’introduction d’ une formation en impression 3D au centre Hi-Tech de l’école nationale supérieure polytechniques (ENSP) de Yaoundé et l’ouverture du CETIC (Centre d’Excellence des Technologies de l’Information et de la Communication) à l’université de Yaoundé I.

En effet,d’après l’ Ambassadeur de l’Israel au Cameroun , son excellence Ran Grdorau  initiateur du  “projet 3D”, «Ce sera l’un des plus grands centres en matière de Hi-tech en Afrique subsaharienne ». L’ENSP a été élu pour accueillir cette formation en raison de ses 12 laboratoires, 160 ordinateurs et 100 poste robots  grâce auxquels cet institut a fait ses preuves.Il sera dorénavant possible de concevoir, réaliser et produire en mode 3D sur place.

Par contre le projet du CETIC qui sera financé par la Banque mondiale à hauteur de 3,9 milliards de Fcfa, a pour objectif est de développer une expertise en science et technologies de l’information et de la communication .

La concrétisation de ces deux projets permettra au Cameroun de se retrouver au devant de la scène Africaine en ce qui concerne la hi-tech et les NTIC.