didier drogba

Comme son métier de footballeur ne lui suffisait pas, Didier Drogba utilise aussi son statut comme une figure unificatrice pour instaurer la paix en Côte d’Ivoire. Célèbre dans le milieu sportif, le football représente, pour lui, plus qu’un divertissement de masse. C’est aussi un honneur. Il était juste à un niveau très élevé dans sa carrière quand son pays a été frappé par une guerre civile.

Un acte social pour la réconciliation nationale

Didier Drogba a quitté la Côte d’Ivoire avec une très belle image affichant la beauté de son pays, ses rues et le sourire de ses gens. Quelques années après son retour, c’est avec un immense changement que la Côte d’Ivoire l’a accueillie, un pays anéanti par la crise sociopolitique et militaire. Conscient de cette expérience dévastatrice dont son pays vivait, cet ancien chef de l’équipe nationale a décidé de se servir de sa célébrité comme un outil de changement social. Pour sauver son pays, Drogba fait appel à des politiciens de mettre fin à la guerre civile, aux factions belligérantes de déposer leurs armes et au peuple même pour faire régner la paix. Actuellement connu en tant qu’ambassadeur idoine pour la Côte d’Ivoire, il représente une véritable référence pour la jeunesse ivoirienne.

Biographie               

Footballeur professionnel et faiseur de paix dans son pays natal, Didier Drogba ou Tito pour les proches est né le 11 mars 1979 à Abidjan. Après avoir passé son enfance en France, son pays d’adoption, il est devenu une figure populaire en Afrique comme dans le monde. Il a fait ses débuts dans le football à l’âge de 19 ans, dans Le Mans. A 26 ans, il a rejoint le club de Chelsea et a été payé pour un montant d’environ 36 millions de dollars pour ses services en 2004. Fort de ses expériences, il a aussi conduit la Côte d’Ivoire à la Coupe du Monde en 2006.