Adel KATTLorsque les chanteuses en herbe n’ont eu que leurs parties intimes pour séduire le public, Adel KATT a su imposer son nom et sa personnalité en tant que femme classe, en mettant en valeur sa simplicité. Fidèle à ses sources africaines, c’est l’une voix qui devraient vous bercer à partir de maintenant.

Le parcours d’un vrai artiste

Katt Adeline DZOUABET, ou tout simplement Adel KATT a commencé à chanter bien avant que son premier clip a été diffusé sur les médias. Mais c’est après la nouvelle danse qu’elle vient d’inventer qu’elle est devenue connue. Comme azonto ou gangnam style,  ZIGOULOU (à ne pas confondre avec le Zougoulu ivoirien) est aussi une salsa africaine devenue tendance. Ceux qui connaissent sa famille ne sont pas très étonnés de sa vocation. Katt a vu le jour à Ndoungue dans le Moungo au Cameroun. Avec un père saxophoniste et une mère choriste, la musique et la mélodie coulaient dans son sang. Elle n’avait que 6 ans quand elle est dans la chorale des jeunes du Grand Temple de Nkongsamba. 4 années plus tard, elle sera soliste de la chorale Union Chrétienne des Jeunes Gens. Mais son nom a commencé à circuler lorsqu’elle a gagné la première place au concours national de la chanson Mutzig à l’âge de 14 ans. Pour perfectionner sa technique vocale, Katt a intégré la  chorale “Lord Lovers” de Douala et commençait à participer à des événements culturels dans plusieurs villes du pays.

Adel KATT 1Du simple Katt à “l´ébène d´Afrique”

En 2006, elle s’est installée en France, à Paris pour être précise pour préparer et enregistrer son premier album. Tout en ayant une technique vocale plus mature et une maitrise dans cet art, Adel KATT écrit elle-même ses chansons. Il ne lui a fallu que quelques mois pour lancer à Paris le Gospel Girls avec la compagnie de deux amies. Pour son premier album, Christian NIMY, qui n’est autre que l’arrangeur des Magic System sera le principal encadreur. Christian a également souligné, qu’il a été impressionné par le talent et la voix de celle qu´on ne tardera pas d´appeler “l´ébène d´Afrique”.

1 COMMENT

Comments are closed.