André Mba Obame 1André Mba Obame, connu pour être le principal opposant gabonais vient de décéder ce dimanche 12 avril à l’âge de 57 ans après avoir lutté pendant des années une maladie qui le rongeait. Cet ancien baron du régime d’Omar Bongo Ondimba a passé dans l’opposition en 2009 lorsque le président gabonais est décédé.

André Mba Obame en quelques mots

La même année de son passage à l’opposition, André Mba Obame s’est inscrit comme candidat à la présidentielle. Ensuite, il avait contesté la victoire d’Ali Bongo, le fils de l’ancien chef de l’État, en dénonçant un « coup d’État électoral ». Avant la dissolution de l’Union nationale, son parti, il s’était autoproclamé président de la République en 2011.

Suite à des problèmes de santés qui restent méconnus, André Mba Obame était obligé de prendre un break par rapport à la vie politique gabonaise deux ans plus tard. Tout ce qu’il a dit lors d’une une interview à l’AFP, c’est : « J’ai été à plusieurs reprises dans un état de coma avec une paralysie presque totale et des difficultés d’élocution. Ça ressemble à un AVC [accident vasculaire cérébral] mais il n’y pas de traces d’AVC au niveau du cerveau »André Mba Obame

Tout ce qu’on sait, c’est qu’il a été victime des « attaques mystiques répétées » comme il l’a précisé. Lorsqu’il a quitté Gabon, il a suivi des traitements, notamment à Tunis, à Niamey et au Niger. C’est un dirigeant de l’Union nationale qui a annoncé au Monde : « Il a trouvé la mort à Yaoundé, dernière étape vers l’Afrique du Sud, où il devait se rendre mardi pour poursuivre sa thérapie ». il n’a même plus apparu sur le média après le mois d’avril 2014.