Monday, July 15, 2024
HomeartAlain Mabanckou et Maryse Condé, primés au Man Booker International Prize 2015

Alain Mabanckou et Maryse Condé, primés au Man Booker International Prize 2015

man booker international prizeMardi 24 mars 2015 en Afrique du Sud, le jury du Man Booker International Prize a rendu publique la liste des dix finalistes. Pendant cette sixième édition, deux Africains ont été parmi les lauréats, dont le Franco-congolais Alain Mabanckou et la Guadeloupéenne  Maryse Condé.

Deux lauréats africains potentiels

Le jury a choisi deux francophones pour faire partie des lauréats potentiels du grand prix littéraire britannique. Alain Mabancou, qui représente la République du Congo, est un auteur et professeur de littérature française  à l’UCLA à Los Angeles. Parmi ses plus grandes œuvres, il a édité dix romans, deux livres jeunesse et quatre essais. Il est également l’auteur de «  Six recueils » de poésie et le dernier roman qu’il a publié est « Lumières de Pointe-Noire », paru en 2013 au Seuil et en Points en 2014. Quant à Maryse Condé, c’est une auteure originaire de Guadeloupe. Elle a écrit de nombreux ouvrages très connus dont Mets et merveilles, La vie scélérate, ou encore Tituba sorcière, un roman dans lequel elle raconte son enfance, sa vie quotidienne, sa cuisine, ainsi que les pays où elle a voyagé.

Le grand prix littéraire britannique

man booker international prize lauréats

Man Booker International Prize est l’un des plus importants prix littéraires britanniques lancé en 2005. Il se déroule tous les deux ans et à la différence du Booker Prize britannique, il récompense l’ensemble du travail d’un romancier vivant, quelle que soit sa nationalité, et dont les œuvres sont publiées en anglais. Le nom du grand gagnant du prix sera révélé à Londres le 19 mai prochain. Ce dernier recevra un montant de 60 000 Pounds, soit environ 90 000 dollars. Pour rappel, outre les deux lauréats africains, d’autres auteurs importants figurent également dans la liste comme César Aira de l’Argentine, Hoda Barakat de Liban, ou encore Amitav Ghosh de l’Inde.

RELATED ARTICLES

1 COMMENT

  1. C’est un grand honneur pour la diaspora africaine. Le jury a bien fait de les primer vu leur énorme travail.

Comments are closed.

- Advertisment -

Most Popular