Ce 21 Novembre 2016 sera organisée la deuxième journée de l’Afrique (Africa day) en Côte d’Ivoire; à ce rendez-vous les deux collaborateurs et organisateurs à savoir La Banque africaine de développement (BAD) et la Banque européenne d’investissement (BEI) seront présents.

L’ Africa day est une occasion pour les présidents des deux institutions de lancer le Fonds Boost Africa, un programme qui permettra de financer les start-up Africaines afin que celles-ci puissent se développer.

Dotées d’une enveloppe de millions d’euros, les entreprises innovantes auront la possibilité de bénéficier de cet appui qu’offre le projet; ce qui contribuera à encourager l’esprit entrepreneurial et l’innovation à travers l’Afrique d’une manière commercialement viable.

L’événement est en fait l’occasion pour ceux qui d’une part souhaitent contribuer à investir dans l’avenir en Afrique d’être mieux aguerrit dans leur projet et d’autre part il fixe des priorités pour ceux qui souhaitent participer au débat sur la manière de favoriser l’emploi des jeunes, l’innovation et la croissance inclusive en ce qui concerne l’économie en Afrique.

Celà étant, le choix de thèmes qui y seront abordés se rapporteront plus au continent dans l’optique de réaliser son potentiel en créant de bons emplois pour les jeunes dans différents secteurs d’activité en plus d’examiner plus en profondeur le rôle crucial que doit jouer l’innovation et le développement durable étant donné que c’est sur ces bases que repose l’importance de ce financement.

Conférenciers
Opportunités de l’Africa day

Compte tenu de la portée de cet Africa day, les conférenciers ont été minutieusement choisit; c’est alors que nous pourront recevoir Daniel Kablan Duncan, Premier ministre de la Côte d’Ivoire; Akinwumi Ayodeji Adesina, Président de la BAD,  Werner Hoyer, président de la BEI, ainsi que des universitaires, des délégués des institutions internationales, des institutions et des agences gouvernementales, des banquiers, des entrepreneurs, des dirigeants de la société civile…